Chimie c1042

Le principe de Le Chatelier

Le principe de Le Chatelier permet de prédire, de façon qualitative, le sens de la réaction (directe ou inverse) qui sera favorisée lorsque les conditions d'un système à l'équilibre sont modifiées.

L'état d'équilibre suppose que les réactions directes et inverses se déroulent à la même vitesse. Toutefois, cet équilibre est fragile. Si les conditions expérimentales dans lesquelles se déroule la réaction chimique sont perturbées, l'équilibre sera brisé et le système s'ajustera pour obtenir un nouvel état d'équilibre. Le principe de Le Chatelier permet de prédire, qualitativement, dans quel sens un système en équilibre évoluera si ses conditions expérimentales sont modifiées.

Le principe de Le Chatelier, énoncé par Henry Le Chatelier en 1884, stipule que:

«Si on tend à modifier les conditions d'un système en équilibre, il réagit de façon à s'opposer partiellement aux changements qu'on lui impose jusqu'à l'établissement d'un nouvel état d'équilibre.»

Parmi les facteurs qui influencent l'état d'équilibre, on compte l’influence de la température, de la concentration et de la pression.

L'équilibre peut être modifié de deux façons:

  • La vitesse de la réaction directe augmente par rapport à celle de la réaction inverse. La réaction directe est alors temporairement favorisée et l'équilibre se déplace vers la formation des produits.
  • La vitesse de la réaction inverse augmente par rapport à celle de la réaction directe. La réaction inverse est alors temporairement favorisée et l'équilibre se déplace vers la formation des réactifs.

Selon le principe de Le Chatelier, le système réagira alors en s'opposant partiellement à ces modifications.

L'ajout d'un catalyseur n'influence pas l'équilibre chimique.

Dans une réaction réversible, un catalyseur augmente à la fois la vitesse de la réaction directe que celle de la réaction inverse. Ainsi, il ne modifie pas l'équilibre du système. Il ne permet que de l'atteindre plus rapidement. L'équilibre n'est donc pas influencé par la présence ou l'absence d'un catalyseur.

Les vidéos
Les exercices
Les références