Français f1024

Les mots disparus et les mots vieillis

​​Un archaïsme est un mot, une expression ou une tournure de phrase qui ne fait plus partie du français standard (langue standard).

La langue ne fait pas qu’emprunter ou créer des mots pour représenter de nouvelles réalités. Avec le temps, certains termes ou expressions disparaissent en même temps que l’objet ou l’idée qu’ils représentaient.

Certains mots s’effacent aussi de la langue lorsque l’usage finit par leur préférer une autre forme. Ces mots, même s’ils ne sont plus utilisés dans le langage courant, peuvent être vus et entendus. On dit de ces mots qu'ils sont vieillis ou archaïques.

1. Cantatrice est un archaïsme, il faut plutôt dire chanteuse d'opéra.
2. Peignure est un archaïsme, il faut plutôt dire coiffure.
3. Couverte est un archaïsme, il faut plutôt dire couverture.

D'autres mots ont évolué sur le plan sémantique. Cela signifie qu'on leur a attribué un nouveau sens pour mieux les adapter à la réalité. Ces mots sont usuels et font partie du bon parler lorsqu'on ne les emploie pas en faisant référence à leur sens vieilli.

Le mot linge signifie « pièce de tissu, chiffon, sous-vêtement ou linge de table ». Il a eu le sens de « chemise » seulement au début du XIIIe siècle. Aujourd'hui, pour couvrir notre corps, on porte plutôt des vêtements.

La graphie des mots poëme et poëte a été changée par l'Académie française en 1878. Leur graphie moderne respective est poème et poète.

On trouve ces mots ou ces sens archaïques dans les textes anciens. Lorsqu’ils sont employés dans des textes plus récents, c’est la plupart du temps pour créer un effet de style.

Dans les dictionnaires, les mots archaïques sont accompagnés d'une mention qui les identifie clairement. Par exemple, dans le Larousse, on reconnaît ces mots dans les mentions vieilli et anc. (ancien).

Les vidéos
Les exercices
Les références