Français f1045

La séquence descriptive

Une séquence descriptive est un ensemble de phrases dépeignant une réalité que le destinataire peut se représenter. Elle permet de produire une image de ce que le lecteur ne voit pas afin qu'il puisse se l'imaginer. ​La séquence descriptive, qui peut constituer le texte entier ou une partie du texte, a pour but d'informer le destinataire.

La séquence descriptive dans les textes courants

La séquence descriptive est un élément au service de la cohérence textuelle et est prédominante dans les textes descriptifs, informatifs et les comptes rendus.

Plusieurs marqueurs organisationnels sont propres à la séquence descriptive : titre qui annonce le sujet, division du texte en paragraphes, intertitres. Ces éléments permettent de bien structurer la description.

Très souvent, la séquence descriptive (qui prédomine dans un texte) comporte trois étapes : l'introduction, le développement et la conclusion.

La séquence descriptive se distingue des autres séquences en raison des caractéristiques qui lui sont propres.

Une séquence descriptive est construite principalement à partir des éléments suivants :

1. un sujet qui est l'élément central du texte descriptif et que l'auteur vise à décortiquer;
2. des aspects liés directement au sujet et qui en sont des subdivisions, des parties qui font en sorte que la description est complète et détaillée;
3. des sous-aspects qui sont, pour leur part, des subdivisions des aspects et qui visent également à rendre la description complète et détaillée.

Les principales marques d'une séquence descriptive sont les organisateurs textuels qui permettent de suivre la description :

1. dans l'espace (sous, sur, par-dessus, à gauche, etc.);
2. dans le temps (au début, ensuite, plus tard, une heure avant, etc.);
3. selon la logique (premièrement, deuxièmement, de plus, en outre, également, par ailleurs, etc.).

​La séquence descriptive dans les textes littéraires

La séquence descriptive est souvent employée à l'intérieur des textes principalement narratifs. L’auteur a recours aux séquences descriptives afin de mieux situer les actions des personnages et pour donner corps à son récit. Il permet ainsi au lecteur de se représenter mentalement le cadre dans lequel se déroule l'action.

La séquence descriptive marque un arrêt dans la narration pour permettre au narrateur de décrire un lieu, l'apparence d'un des personnages, etc.

Ces descriptions aident à mieux faire comprendre une situation historique, un milieu social, un paysage, une atmosphère, etc.
​​​​​​Jules Verne, auteur important du 19e siècle, est reconnu pour parsemer ses récits de multiples passages descriptifs.

1. J'entrai alors dans une salle à manger, ornée et meublée avec un goût sévère. De hauts dressoirs de chêne, incrustés d'ornements d'ébène, s'élevaient aux deux extrémités de cette salle, et sur leurs rayons à ligne ondulée étincelaient des faïences, des porcelaines, des verreries d'un prix inestimable. La vaisselle plate y resplendissait sous les rayons que versait un plafond lumineux, dont de fines peintures tamisaient et adoucissaient l'éclat.

2. Il était alors dix heures du matin. Les rayons du soleil frappaient la surface des flots sous un angle assez oblique, et au contact de leur lumière décomposée par la réfraction comme à travers un prisme, fleurs, rochers, plantules, coquillages, polypes, se nuançaient sur leurs bords des sept couleurs du spectre solaire. C'était une merveille, une fête des yeux, que cet enchevêtrement de tons colorés, une véritable kaléidoscopie de vert, de jaune, d'orange, de violet, d'indigo, de bleu, en un mot, toute la palette d'un coloriste enragé!

- Extraits tirés de Vingt mille lieues sous les mers, Jules Verne.

  • Il est à remarquer que, dans un réci​​​t écrit au passé, le passage descriptif est principalement construit à partir de l'imparfait de l'indicatif.

Les séquences textuelles

Les vidéos
Les exercices
Les références