Français f1128

La phrase

On définit une phrase comme un ensemble syntaxique autonome, c’est-à-dire que les groupes qui composent la phrase forment un énoncé qui se suffit à lui-même, qui n’a pas besoin d’autres éléments pour être significatif.


En grammaire de la phrase, on fait la différence entre la phrase graphique et la phrase syntaxique.

La phrase graphique

La phrase graphique est une unité de sens qui commence par une majuscule et qui se termine par un point (d'interrogation, d'exclamation ou trois points de suspension).

 La phrase telle que définie plus haut (premier encadré bleu) peut n’être qu’une partie de la phrase graphique puisqu'une même phrase graphique peut contenir plusieurs phrases syntaxiques.

Dans la phrase graphique suivante, il y a en réalité trois unités syntaxiques autonomes (trois phrases syntaxiques) :

1. Le jour de la comparution, les policiers ont d’abord menotté le prisonnier, ils l’ont escorté jusqu’à la salle d’audience et ils lui ont demandé de s’asseoir.

La phrase syntaxique

La phrase syntaxique est une unité de sens qui comprend, au minimum, les deux constituants obligatoires : le sujet et le prédicat. Elle peut aussi contenir un troisième constituant : le complément de phrase.


Il est possible de déterminer le nombre de phrases syntaxiques présentes dans une phrase graphique en comptant le nombre de verbes conjugués.

Dans la phrase graphique suivante, il y a deux phrases syntaxiques :

1. Un avion ronronna très haut dans le ciel, mais Agaguk ne l'entendit point.

  •  Il y a deux verbes conjugués dans cette phrase : ronronna et entendit.


Il existe trois sortes de phrases :

La grammaire de la phrase

Les vidéos
Les exercices
Les références