Français f1137

La phrase impérative

La phrase de type impératif sert à donner un conseil, un ordre ou à formuler une demande. La phrase impérative se termine par un point ou par un point d’exclamation.

 

La phrase impérative est construite à partir d’un verbe à l’impératif, donc il y a absence du sujet dans la phrase principale.
1. Regardez-moi dans les yeux quand je m'adresse à vous.
2. Travaillons bien.
3. Donne-lui du temps.
4. Parles-en à ton ami. 

  • La phrase impérative contient un verbe au mode impératif (regardez, travaillons, donne, parles).

On ajoute un trait d’union entre le verbe à l'impératif et le pronom qui suit (exemples 1,2 et 3). Remarquez l'ajout d'un s au mot parle (exemple 4) malgré que le verbe parler à la deuxième personne du singulier à l'impératif ne prenne pas de s. Cet ajout s'explique en raison de la façon dont ce groupe est dit à l'oral. On ne dit pas parle-en, mais bien parles-en (parle-z-en).


L'emploi du trait d'union dans la phrase impérative

Lorsqu'un verbe à l'impératif est suivi de pronoms compléments, il n'est pas toujours évident de déterminer l'ordre dans lequel on doit les placer.

Lorsque les pronoms personnels se situent après un verbe à l'impératif, ils se joignent à lui et entre eux par un trait d'union.
1. Allons-nous-en d'ici.
2. Jérôme a mis son manteau au vestiaire. Prête-le-moi.
3. Il a des bonbons. Demande-lui-en. 


Une exception existe avec les pronoms en et y avec toi puisque celui-ci se change en t'.
1. Va-t'en d'ici.
2. On se rejoint au sommet. Rends-t'y le plus rapidement possible.

Si les pronoms personnels se rapportent à un infinitif placé après l'impératif, les traits d'union disparaissent. Pour déterminer si un pronom personnel se rapporte ou non au verbe, il faut mettre la phrase à l'indicatif. Les pronoms situés avant le verbe conjugué se rapportent à celui-ci et seront donc liés par un trait d'union à l'impératif
1. Viens me le dire. (phrase impérative)
- Tu viens me le dire (indicatif)
Les pronoms me et le ne sont pas situés avant le verbe conjugué viens, donc ils ne sont pas liés à viens par un trait d'union.  

2. Laissons-la lui raconter son histoire. (phrase impérative)
- Nous la laissons lui raconter son histoire. (indicatif)
Le pronom la est situé devant le verbe conjugué laissons. Il doit donc être lié à laissons par un trait d'union. 


Les pronoms me et te s'élident devant les pronoms en et y. Cependant, à l'oral, l'usage populaire a tendance à utiliser, à tort, les pronoms toi et moi et à faire une liaison injustifiée avec le son [z] entre ces pronoms et les pronoms en et y.
1. Vous avez de beaux fruits. Donnez-m'en un kilo. (et non: donnez-moi-z-en; donnez-moi-z'en)
2. Je n'ai pas le temps de faire l'épicerie. Occupe-t'en. (et non: occupe-toi-z-en; occupe-toi-z'en)

Enfin, il faut éviter certains usages injustifiés de l'oral lorsque vient le temps de déterminer l'ordre des pronoms dans la phrase impérative. Entre autres, dans une phrase impérative négative, le ou les pronoms compléments doivent être placés après l'adverbe ne et devant le verbe (exemples 1 et 2). 
1. Ces sièges nous déplaisent. Ne nous les réserve pas. (et non: réserve-nous-les pas)
2. Je ne veux pas en savoir davantage. Ne me le dis pas. (et non: dis-moi-le pas)
3. Ce livre est à moi. Donne-le-moi. (et non: donne-moi-le)

Il existe d'autres types de phrases :

La grammaire de la phrase

Les vidéos
Les exercices
Les références