Français f1162

Le point d'exclamation

Le point d'exclamation est un signe de ponctuation qui exprime l'exclamation. On le place après un mot, une locution ou une phrase exprimant un sentiment tel que la joie, la surprise, l'indignation, l'étonnement, l'ironie, etc.

 

Le point d’exclamation s’emploie dans trois cas :

1. Pour marquer la fin d'une phrase exclamative;
2. Pour terminer une phrase exclamative non verbale;
3. Pour marquer la fin d'une interjection.

Le point d'exclamation à la fin d'une phrase

Quand le point d'exclamation termine une phrase, il a la même fonction graphique que le point standard. À sa suite, il faut placer une majuscule.

1. Comme il fait beau aujourd’hui! Allons à la plage.

Le point d'exclamation à la fin d'une phrase non verbale

Quand le point d'exclamation termine une phrase non verbale, il est également suivi d'une lettre majuscule. 

1. Belle partie! Vous avez vraiment bien joué.

Le point d'exclamation à la fin d'une interjection

Quand le point d'exclamation suit une interjection ou une locution interjective, il peut être suivi d'une lettre majuscule ou d'une lettre minuscule.

1. Ah! quel phénomène !
2. Oh! Qu'elle est jolie !

 

1. On peut mettre un point d'exclamation à la fin d'une phrase interrogative lorsque la question n'exige pas de réponse.
Exemple: Que veux-tu! Je ne peux rien faire de plus...  

2. Il est possible de placer un point d'exclamation entre parenthèses ou après des points de suspension afin d'exprimer une émotion passagère.
Exemple: Je crois que j'ai tout perdu...!   

3. Le point d'exclamation peut exprimer une ironie. 
Exemple: Je n'ai pas gagné? Mais je suis surprise!

4. Dans un dialogue, le point d'exclamation, employé seul, peut indiquer la réaction d'un personnage. Dans ce cas, il peut être doublé ou triplé.
Exemple: « Maman, j'ai fait le ménage de ma chambre.
-!!!»

5. Il arrive qu'on place le point d'exclamation immédiatement après ou avant un point d'interrogation afin d'exprimer une confirmation et une émotion forte.
Exemple: Vous pensez qu'il va venir!?

6. Dans un discours direct, si les paroles rapportées expriment une exclamation, on met le point d'exclamation avant le guillemet fermant.
Exemple: « J'adore le chocolat!»

7. Il est possible de placer le point d'exclamation après un guillemet fermant lorsque ce sont les propos qui introduisent le discours qui sont étonnants.
Exemple: Elle nous a crié: « Je veux voyager»!
(C'est le fait qu'elle ait crié qui est étonnant.)

                                                                                  

La ponctuation

Les vidéos
Les exercices
Les références