Français f1197

L'infinitif présent

​L'infinitif présent est un temps simple qui fait partie du mode infinitif et qui indique une action en cours d'accomplissement qui se produit en même temps que celle du verbe principal.

1. Le verbe à l'infinitif présent n'a qu'une forme, il est donc invariable.

2. 4 finales différentes permettent de classer les verbes à l'infinitif présent : les verbes qui se terminent par -er (comme écouter), les verbes qui se terminent par -ir (comme partir), les verbes qui se terminent par -oir (comme voir) et les verbes qui se terminent par -re (comme vendre).

3. Tous les verbes à l'infinitif présent font partie d'un groupe. Il y a les verbes du premier groupe (-er) et les verbes du de​uxième groupe (-re, -ir, -oir).

Les particularités de l'infinitif présent

Puisque l'infinitif présent peut être associé à tous les temps et à toutes les personnes peu importe leur genre, il connaît un emploi très étendu.

À la différence de l'infinitif passé, l'infinitif présent exprime l'inaccompli.

1. Je le vois boire (en train de boire).
2. J'entends les oiseaux chanter (en train de chanter).

  • Dans ce​​​s deux exemples, l'action n'est pas achevée, elle est en cours d'accomplissement.

L'infinitif présent s'emploie pour exprimer la simultanéité de deux actions: celle exprimée par l'infinitif présent et celle exprimée par le verbe principal.

1. Elle se réjouit de les rencontrer.
2. Il regarde sa soeur lire.

L'infinitif présent suit très souvent les verbes de perception visuelle, auditive, etc.

1. Nous t'avons senti arriver.
2. Je la vois souffrir le martyre.
3. J'observe les papillons voler.

L'infinitif présent peut suivre un verbe au passé, au présent, au futur, etc. puisqu'il n'a pas de valeur temporelle propre.

1. Elle voulait (imparfait) venir, j'en suis certaine.
2. Elle veut (présent) venir, j'en suis certaine.
3. Elle voudra (futur) venir, j'en suis certaine.

L'infinitif présent suit très souvent le verbe laisser.

1. Ne le laisse pas faire.
2. Laisse-le partir seul.
3. Il l'a laissé dormir.

L'infinitif présent peut constituer une subordonnée relative (exemple 1) ou une subordonnée complétive (exemple 2).

1. Il a trouvé une maison où habiter.
- Où habiter est la subordonnée relative qui complète le nom maison.

2. Elle ne sait pas où passer la nuit.
- Où passer la nuit est la subordonnée complétive qui complète le verbe sait.

L'infinitif présent précédé d'un déterminant fonctionne comme un nom véritable.​

1. le devoir
2. le rire
3. le savoir

L'emploi de l'infinitif présent

1. L'infinitif présent peut être employé au sein d'une phrase pour ​formuler une déclaration indirecte.

1. Aline de renchérir qu'elle ne voulait pas le rencontrer.
2. Paul d'ajouter qu'il ne viendrait pas.

  • Ce ​​type de formulation est d'usage courant dans les textes journalistiques.

2. L'infinitif présent peut servir à exprimer un vif sentiment.

1. À quoi bon aimer !
2. Oublier ! Oublier à tout jamais !

3. L'infinitif présent peut être utilisé afin de transmettre un ordre. L'ordre qu'il commande est to​utefois moins direct que si l'impératif était utilisé et s'adresse à un destinataire non ciblé.

1. Battre les oeufs en neige.
2. Ne pas courir.

  • Ce type​ de formulation est d'usage courant dans les livres de recettes, les guides d'instructions, les règles de vie, les itinéraires, etc. 

4. L'infinitif présent peut être employé à des fins délibératives. Il s'agit d'une question que l'énonciateur se pose à lui-même afin d'orienter son jugement.

1. Est-il humain de se comporter de la sorte ?
2. Pourquoi se préoccuper d'une chose aussi futile ?

Les vidéos
Les exercices
Les références