Français f1197

L'infinitif présent

​L’infinitif présent est un temps simple qui fait partie du mode infinitif. Il sert à exprimer une action en cours qui se produit en même temps que l’action nommée par le verbe principal.

C’est la forme de base d’un verbe.

Les particularités de l’infinitif présent

Le verbe à l’infinitif présent n’a qu’une forme. Il est donc invariable.

Il existe quatre finales différentes permettant de classer les verbes à l’infinitif présent 

1. Les verbes se terminant par -er (comme écouter)
2. Les verbes se terminant par -ir (comme partir)
3. Les verbes se terminant par -oir (comme voir
4. Les verbes se terminant par -re (comme vendre)

Tous les verbes sont séparés en deux groupes en fonction de leur terminaison à l’infinitif et de leur conjugaison :

1. Les verbes du premier groupe (-er
2. Les verbes du de​uxième groupe (-re, -ir, -oir)

L’emploi de l’infinitif présent

Puisque l’infinitif présent peut être associé à tous les temps et à toutes les personnes, peu importe leur genre, il a des emplois très variés.


1. L’infinitif présent exprime un fait inaccompli.

1. Je le vois boire.
2. J’entends les oiseaux chanter.

Dans ces deux cas, l’action exprimée par les verbes à l’infinitif est en train de se produire et n’est pas terminée.


Ce fait inaccompli se produit bien souvent en même temps qu'un autre. On emploie donc l'infinitif pour exprimer la simultanéité de deux actions : celle, souvent inaccomplie, exprimée par l’infinitif présent et celle exprimée par le verbe principal.

1. Elle se réjouit de les rencontrer.
2. Il regarde sa sœur lire.


2. L’infinitif présent peut suivre un verbe au passé, au présent ou au futur puisqu’il n’a pas de valeur temporelle propre.

1. Elle voulait venir, j’en suis certaine.
2. Elle veut venir, j’en suis certaine.
3. Elle voudra venir, j’en suis certaine.


3. L’infinitif présent peut être utilisé afin de transmettre un ordre moins direct que si l’impératif était utilisé. Cet ordre ne s’adresse pas à un destinataire précis et se trouve souvent dans les livres de recettes, les guides d’instructions, les règles de vie ou les itinéraires.

1. Battre les œufs en neige.
2. Ne pas courir.


4. L’infinitif présent suit très souvent les verbes de perception.

1. Nous t’avons senti arriver.
2. Je la vois souffrir le martyre.
3. J’observe les papillons voler.


5. L’infinitif présent suit très souvent le verbe laisser.

1. Ne le laisse pas faire.
2. Laisse-le partir seul.
3. Il l’a laissé dormir.


À voir aussi

Les vidéos
Les exercices
Les références