Français f1255

Le complément indirect

​Le complément indirect est une expansion du verbe, il fait donc partie du groupe verbal (GV). Il complète le verbe par l'intermédiaire d'une préposition.

Les caractéristiques du complément indirect du verbe

Le complément indirect n’est pas déplaçable à l’extérieur du groupe verbal et suit, lorsque cette fonction n'est pas exercée par un pronom, le verbe.

1. Daniel demande à sa mère.
- Daniel à sa mère demande.

Le complément indirect peut être pronominalisé par me, moi, te, toi, se, s', lui, nous, vous, leur, y, en, etc.

Forme régulière Forme pronominalisée
1. Daniel demande à sa mère. Daniel lui demande.
2. J’habite à Laval. J’y habite.

Le complément indirect peut être encadré par l’expression « C’est [sujet singulier] que… » ou « Ce sont [sujet pluriel] que… ».

Forme régulièreEncadrement par c'est... que ou ce sont... que
1. Daniel demande à sa mère.  C’est à sa mère que Daniel demande.

Le complément indirect peut être effacé avec certains verbes (exemple 1), mais non pas avec d’autres (exemple 2).

1. Daniel parle à Josée.
- Daniel parle X.

2. Daniel demande à sa mère.
- Daniel demande X.

Les groupes de mots qui peuvent exercer la fonction de complément indirect

Plusieurs groupes de mots peuvent exercer la fonction de complément indirect du verbe : groupe prépositionnel (exemple 1), pronom personnel (exemple 2), pronom relatif dont (exemple 3), groupe adverbial (exemple 4), subordonnée complétive (exemple 5).

1. Je vais à Paris.
- Le groupe prépositionnel à Paris est complément indirect du verbe vais.

2. J'y vais.
- Le pronom y est complément indirect du verbe vais.

3. La ville dont je reviens est Paris.
- Le pronom relatif dont est complément indirect du verbe reviens.

4. Je vais là-bas.
- Le groupe adverbial là-bas est complément indirect du verbe vais.

5. Je me rends compte qu'il y a un décalage horaire.
- La subordonnée complétive qu'il y a un décalage horaire est complément indirect de la locution verbale rends compte.

​Le groupe prépositionnel peut parfois être complément direct lorsqu'il est composé de la préposition à ou de et suivie d'un verbe à l'infinitif. Il est alors possible de le pronominaliser.

Exemple: Cet oiseau a appris à voler.
Cet oiseau l'a appris. 

Repérer le complément indirect du verbe

À la suite du verbe, poser la question à qui ?, à quoi ?, (d’)où ?, comment ?, de qui ?, de quoi ?, etc. aide à repérer le complément indirect. En effet, la réponse à l'une de ces questions sera le complément indirect du verbe.

ÉnoncéGroupe sujet + verbe + « à qui », « à quoi », etc. ? 
→ la réponse est un CI
Réponse
1. Daniel demande à sa mère.Daniel demande à qui ?
à sa mère
à sa mère est donc le complément indirect du verbe demande

 

À consulter :

Les fonctions syntaxiques

Les vidéos
 
Les exercices
Les références