Français f1282

Le participe passé employé avec l'auxiliaire être ou un verbe attributif

​​1. Le participe passé employé avec le verbe être est un verbe conjugué au mode participe qui est précédé par l'auxiliaire être.

2. Le participe passé employé avec un verbe attributif est un verbe conjugué au mode participe qui est précédé par un verbe attributif.

Le participe passé employé avec être

Le participe passé employé avec l’auxiliaire être s’accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe.

 

Pour trouver le nom ou le pronom avec lequel le participe passé employé avec l'auxiliaire être (PPÊ) s'accorde, il faut poser une question structurée de cette façon :

- Qui est-ce qui + auxiliaire être + PPÊ ?
- Qu'est-ce qui + auxiliaire être + PPÊ ?

On isole ensuite le nom ou le pronom donneur d'accord en utilisant la manipulation syntaxique de l'encadrement par C'est... qui ou Ce sont... qui :

- C'est [GN ou pronom] qui est [PPÊ].
- Ce sont [GN ou pronom] qui sont [PPÊ].

Exemple :
1. Elle est déçue de ne pas avoir gagné.
- Qui est-ce qui est déçu ?
- C'est elle qui est déçue. (féminin, singulier)
- Accord du PPÊ: déçue


Le participe passé employé avec l'auxiliaire être prend le genre (masculin/féminin) et le nombre (singulier/pluriel) du nom ou du pronom qui exerce la fonction de sujet. C'est pourquoi on dit aussi que le PPÊ est un adjectif attribut du sujet.

L'auxiliaire être
 précède le participe passé.


1. Elle est déçue de ne pas avoir gagné.
2. Les hommes et les femmes de ce pays sont très instruits.
3. Nous sommes perdus en forêt.
4. Ces maisons sont détruites en raison des ravages causés par la guerre.

Le participe passé employé avec un verbe attributif

La règle du participe passé employé avec être est celle qu'il faut appliquer pour tous les participes passés accompagnés d'un verbe attributif (paraître, sembler, devenirrester, demeurer, etc.), ce qui est logique puisque le verbe être est lui-même un verbe attributif.

 

Pour trouver le nom ou le pronom avec lequel le participe passé employé avec un verbe attributif s'accorde, il faut poser une question structurée de cette façon :

- Qui est-ce qui + verbe attributif + PP ?
- Qu'est-ce qui + verbe attributif + PP ?

On isole ensuite le nom ou le pronom donneur d'accord en utilisant la manipulation syntaxique de l'encadrement par C'est... qui ou Ce sont... qui :

C'est [GN ou pronomqui [verbe attributif] [PP].
Ce sont [GN ou pronomqui [verbe attributif] [PP].

Exemple :
1. Marie semblait étourdie par ce qu'elle venait d'apprendre.
- Qui est-ce qui semblait étourdi ?
- C'est Marie qui semblait étourdie. (féminin, singulier)
- Accord du PP : étourdie


Le verbe attributif précède le participe passé qui s'accorde avec le nom ou le pronom (dont la fonction est sujet) auquel il se rapporte.

1. Marie semblait étourdie par ce qu'elle venait d'apprendre.
2. Ils paraissent pleinement engagés dans leurs études.
3. Malgré le départ de plusieurs personnes, la salle
demeure bien remplie.



Autres types de participes passés

Les vidéos
 
Les exercices

Les références