Français f1329

Quoique et quoi que

​Quoique

Quoique est une conjonction de subordination qui marque l’opposition ou la concession.
Quoique peut être remplacé par bien que.

1. Quoique souffrant, je suis sorti.
- Bien que souffrant, je suis sorti.

2. Quoiqu'ils me disent le contraire, je sais que j'ai raison.
Bien qu'ils me disent le contraire, je sais que j'ai raison.

1. Le quoique ne s'élide que lorsqu'il est suivi de ainsi, en, il, ils, elle, elles, on, un et une.
- Quoiqu'ils ne se voient pas souvent, ils sont de bons amis.

2. Suivi de tous les autres mots, quoique ne s'élide pas.
- Quoique amis, ils ne se voient pas souvent.

Quoi que

Quoi que est une locution pronominale qui signifie qu'elle que soit la personne/la chose qui ou que...
Quoi que peut être remplacé par peu importe ce que.

1. Quoi que mes amis en pensent, j'ai raison.
- Peu importe ce que mes amis en pensent, j'ai raison.

2. Nous allons poursuivre, quoi qu'en diront les détracteurs de notre stratégie.
- Nous allons poursuivre, peu importe ce que diront les détracteurs de notre stratégie.

Quoi que ce soit est une locution pronominale qui signifie une chose quelconque

1. Si vous voulez quoi que ce soit, faites-moi signe. 
-Si vous voulez une chose quelconque, faites-moi signe. 

Quoi qu'il en soit est une locution conjonctive qui signifie en tout état de cause

1. Quoi qu'il en soit, il faut recommencer le travail. 
-En tout état de cause, il faut recommencer à travailler. 

On emploie généralement le subjonctif avec quoique et quoi que. Toutefois, il est possible d'avoir des verbes au conditionnel ou à l'indicatif après quoique lorsqu'on présente une objection plutôt qu'une concession. Quoique a alors le sens de cependant.

1. Je vais aller au restaurant, quoique je préfèrerais rester chez moi.  
-Je vais aller au restaurant, cependant, je préfèrerais rester chez moi. 


Il existe d'autres homophones.

Les vidéos
Les exercices
Les références