Français f1352

L'ironie - l'antiphrase

​L’antiphrase consiste à dire le contraire de ce que l’on pense. Toutefois, pour qu’il y ait réellement ironie, il faut faire remarquer que l’on ne pense pas ce que l’on dit.

1. À l’oral, l’ironie est plus facile à communiquer parce que l’on peut s’appuyer sur le non verbal et utiliser une intonation qui laisse paraître ce que l’on pense vraiment.

2. À l’écrit, il faut être attentif lorsqu’on lit pour éviter de prêter à un auteur une opinion contraire à ce qu’il pense réellement. Il peut arriver que l’ironie n’apparaisse qu’à la fin du texte ou soit accompagnée de plusieurs procédés d’amplification.


Les principaux procédés employés pour faire de l'ironie sont la métaphore l'hyperbole et la litote.

1. Félicitations! Tu as un coeur d'or. (métaphore pour reprocher à quelqu'un son manque de gentillesse)
2. Quelle générosité incommensurable ! (hyperbole pour souligner la mesquinerie de quelqu'un)
3. Tu trouves que ce n'est pas très bon? (litote pour dire que c'est mauvais)

 

L'ironie fait partie de la famille des figures d'opposition.


Il existe d'autres figures d'opposition :

Il existe d'autres figures de style.

Les vidéos
Les exercices
Les références