Français f1366

La litote

La litote a un effet beaucoup plus fort que l’euphémisme. Alors que l’euphémisme atténue le sens pour cacher les idées déplaisantes, la litote utilise des expressions plus faibles pour évoquer plus qu’elle ne le dit.
Cette figure de style exprime des idées qui présentent un sens implicite plus fort qu'un sens explicite​. Ce procédé sert à faire des commentaires, des hommages ou des confessions. 
D'un point de vue linguistique, la litote est souvent représentée par une double négation. Plutôt que ​d'affirmer un fait, on nie son contraire. 

La litote a souvent une construction négative. 

1. Va, je ne te hais point.
Corneille

2. Si je la haïssais, je ne la fuirais pas.
- Racine

  • Dans la première phrase, le personnage veut en fait dire je t’aime, mais ne le pouvant pas, il emploie cette tournure particulière.
  • Dans la deuxième phrase, il faut interpréter les mots de cette façon : je la fuis parce que je l’aime.

La litote fait partie de la famille des figures d'atténuation ou d'omission.


​Il existe d'autres figures d'atténuation ou d'omission :

Il existe d'autres figures de style.

Les vidéos
Les exercices
Les références