Français f1369

La comparaison

​​​​​La comparaison établit un lien entre deux éléments à partir d’un point commun et crée ainsi une image. Cette figure de style comprend toujours au moins deux termes (le comparé et le comparant). Le rapprochement entre ces deux termes s'effectue grâce à un terme comparatif (ou outil de comparaison). 

 

Une comparaison est toujours formée à partir de trois éléments essentiels articulés autour d'un même point commun :

1. Le comparé est l’élément de la réalité que l’on tente de définir.
2. Le comparant est l’élément utilisé pour imager le comparé.
3. L’outil de comparaison (ou terme comparatif) est le mot qui marque le lien entre les deux.
4. Le point commun est la caractéristique que possèdent le comparé et le comparant, celle-ci doit souvent être déduite par le lecteur.

 

1. Mais quoi ! Je fuyais l'école, comme fait le mauvais enfant.
point commun: la façon de fuir rapidement, de se sauver. 
François Villon

2. Sa vie, elle ressemble à ces soldats sans armes.
point commun: l'aspect démuni, impuissant
Louis Aragon

3. Puis il retourna s'asseoir, pareil à un chien battu.
point commun: la mine basse
Gérald Messadié

4. Et entendre ton rire
Comme on entend la mer
point commun: un son doux, apaisant
Renaud

 

​Voici une liste de différents termes comparatifs: comme, pareil à, semblable à, tel que, similaire à, de même que, ainsi que, ressemble à, aussi, etc.

​Il ne faut pas ​​confondre la comparaison avec la métaphore, car bien que les deux figures créent des points de ressemblance entre deux éléments, la métaphore, elle, n'emploie pas d'outil de comparaison (aussi appelé terme comparatif). 

La comparaison fait partie de la famille des figures d'analogie.


Il existe d'autres figures d'analogie :

Il existe d'autres figures de style.

Les vidéos
 
Les exercices
Les références