Français f1416

La nouvelle orthographe (l'orthographe rectifiée)

​​En 1990, l’Académie française a approuvé officiellement une liste de mots dont l’orthographe a été modifiée. Ces modifications concernaient alors un peu plus de 2 000 mots du lexique français.

Dans un texte, les rectifications orthographiques touchent en moyenne un mot par page. Comme les rectifications sont relativement récentes, il peut arriver que certains ouvrages de référence ne les mentionnent pas ou ne les emploient pas.

Les rectifications sont des propositions, c’est-à-dire que, pour le moment, on est libre de les appliquer ou non; autant l’ancienne orthographe que la nouvelle doivent être considérées correctes.

Par contre, on ne peut pas alterner entre l'ancienne orthographe et la nouvelle lorsqu'on écrit plusieurs fois le même mot dans un même texte. On doit l'écrire de façon identique dans tout le texte

Pourquoi rectifier l’orthographe?

La nouvelle orthographe a pour but de simplifier l’écriture des mots, d’uniformiser certaines règles et d’éliminer certaines anomalies de la langue.

Ce n’est pas la première fois dans l’histoire du français qu'on apporte des modifications à l’orthographe. À quelques reprises, l’Académie française a modifié l’orthographe de plusieurs mots. Par exemple, en 1740, les modifications effectuées concernaient environ 1 mot sur 4.


Outils pour les rectifications orthographiques

Il existe un petit recueil qui expose toutes les règles et présente la liste de tous les mots concernés par les rectifications : Le millepatte sur un nénufar : Vadémécum de l’orthographe recommandée.

On trouve aussi les règles de l’orthographe rectifiée et leur explication sur certains sites Internet.

Finalement, plusieurs outils de traitement de texte ou de correction de texte tiennent déjà compte de ces rectifications orthographiques.


Les règles reliées à l’orthographe rectifiée 

​​Les nouvelles formes orthographiques n’ont pas été choisies au hasard. Elles sont le fruit d’études sérieuses portant sur la langue française. 

Il est possible de regrouper l’ensemble des rectifications orthographiques dans 5 catégories générales :


1. Le trait d’union et la soudure
2. Le pluriel
3. Les accents et le tréma
4. Les simplifications des consonnes doubles
5. Les anomalies



Les vidéos
Les exercices
Les références