Français f1421

Le vocabulaire dénotatif

​​​ Le vocabulaire dénotatif fait référence à tous les mots qui n'évoquent pas plus sur le plan sémantique (relatif au sens) que la réalité proposée dans leur définition respective. L'emploi d'un vocabulaire dénotatif est associé à la neutralité, l'objectivité. 

1. Lorsque l’on utilise un vocabulaire dénotatif, le sens des mots que l’on choisit sera clair et sans ambiguïté. Le sens dénotatif d’un mot, c’est le sens propre du dictionnaire. Le vocabulaire dénotatif n’a pas de valeur péjorative ou méliorative qui lui est associée.

2. Le vocabulaire dénotatif est surtout employé dans les textes courants. Il est donc prédominant dans les textes explicatifs, les textes informatifs​, les textes descriptifs et dans certains textes argumentatifs​.


​Les définitions du dictionnaire, les articles encyclopédiques, les ouvrages scolaires, etc. font référence principalement à cette banque de mots dénotatifs qui ne sont pas porteurs de jugement personnel.

1. Samuel de Champlain est né à Brouage, dans l'ancienne province de Saintonge en France (aujourd'hui Charente-Maritime), entre 1567 et 1580 et mort à Québec (Nouvelle-France, dite Canada) le 25 décembre 1635. Il est tout à la fois: un navigateur, un cartographe, un soldat, un explorateur, un géographe, un commandant et un chroniqueur français.

2. faucille: n.f. Outil tranchant dont la lame est en demi-cercle, qui sert à couper les céréales, l'herbe. 

3. Les figures isométriques ont des mesures de côtés et d'angles homologues équivalentes. 

  • Chacun des mots présents dans ces exemples est employé dans son sens propre. Le lecteur n'a pas à interpréter les paroles de l'auteur ou à chercher un sens supplémentaire à propos de ce qui est dit.​

Il est possible que l'auteur d'un texte argumentatif fasse le choix d'employer un vocabulaire dénotatif tout au long de son discours. Cela signifie qu'il souhaite prendre distance avec le sujet traité. Le traitement du sujet sera moins émotif qu'un auteur qui aurait fait le choix d'employer majoritairement un vocabulaire connotatif. Une telle décision concernant l'usage d'un vocabulaire dénotatif dans un discours argumentatif est prise en fonction du but poursuivi : l'auteur cherche à convaincre en informant son lecteur.

Les vidéos
Les exercices
Les références