Français f1526

Les caractéristiques de la préposition

​1. ​​La préposition ne peut pas être effacée ou déplacée et requiert toujours une expansion à sa droite. Il ne faut pas la confondre avec certains adverbes.

Un même mot peut être une préposition (exemple 1) ou un adverbe (exemple 2). Il faut bien analyser le contexte.

1. Il a voté contre ce candidat, car il déteste ses idées.
2. Je pensais que tu opterais pour cette idée, mais je vois que tu es contre.

  • Dans la première phrase, le mot contre est une préposition puisqu'il unit deux ​éléments (a voté et ce candidat) dans un rapport particulier.

  • Dans la deuxième phrase, le mot contre est un adverbe puisqu'il marque une o​​​pposition, mais n'unit pas des éléments syntaxiques. D'ailleurs, rien ne vient après.

2. La préposition peut marquer de nombreuses nuances de sens. En voici quelques-unes:


. l'appartenance (à, de, etc.)
· le lieu (dans, en, à, chez, sous, etc.)
· le temps (avant, après, à, depuis, pendant, etc.)
· la cause (pour, vu, à cause de, etc.)
· la manière (avec, sans, selon, de, à, etc.)
. la matière (de, en, etc.)
· le but (pour, à, envers, etc.)
· la privation (sans, sauf, etc.)
. l'opposition (malgré, contre, etc.)
. l’emplacement ou le rang (devant, derrière, après, sur, etc.)


Certaines prépositions peuvent avoir des sens différents selon les contextes dans lesquels elles sont utilisées. C'est surtout le cas des prépositions à, avec, de, en et pour.

1. Mon frère porte la chemise de mon père. (appartenance)
2. Ma grand-mère porte son collier de perles. (matière)

3. Léo est nerveux à l'idée d'emménager en ville.​ (lieu)
4. Martine arriva à la maison en pleurs ​après avoir échoué à son examen. (manière)

À consulter :

La préposition

Les vidéos
Les exercices
Les références