Français f1669

La structure cause-conséquence

​Une structure cause-conséquence (ou cause-effet) fait ressortir des liens qui sont établis entre deux éléments ou deux énoncés à l'intérieur d'un texte. Très souvent, il est possible de repérer cette structure par la présence de mots qui introduisent une cause ou une conséquence.

Une cause présente la raison de quelque chose, c'est un élément qui en produit un autre, c'est un fait qui en entraîne un autre, etc.

Une conséquence explique ce qui arrive (l'effet), c'est le résultat de quelque chose (les répercussions). 
 ​​

​​​​À quoi sert la structure cause-conséquence?

​​​Cette structure est présente dans tous les types de textes. Elle permet de mieux comprendre le fil de ce qui est lu, de faire des liens entre les parties d'un texte. Elle sert particulièrement à expliquer et à décrire des faits. Un lecteur efficace doit ainsi être en mesure de repérer les structures cause-conséquence.

​​Mots lien

Certains termes indiquent clairement la présence d'une cause ou d'une conséquence. Il s'agit souvent de conjonctions, de prépositions, d'adverbes ou de verbes.

Mots indiquant une cause, un phénomèneMots indiquant une conséquence, un effet (positif ou négatif)
parce que
car
grâce à
si
à cause de
en raison de
étant donné
à la suite de
lorsque
puisque​
du fait que
vu que
comme
sous l'effet de
compte tenu de
par
en effet
tant
faute de
pour
causer
engendrer
provoquer
déclencher
amener
, etc.​
cela a pour effet
en conséquence
​donc
alors
​​c'est pourquoi
provoquer
pour cette raison
pour cela
ainsi
de façon à
par conséquent
si bien que
de sorte que
déclencher
encourager
favoriser
inciter
, etc.​
  • ​Il faut noter que plusieurs termes indiquent à la fois la présence d'une cause et d'u​ne conséquence. Par exemple, le verbe provoquer peut indiquer les deux liens. (Les pluies torrentielles provoquent différentes problématiques.) 

 Voici différents exemples de structure cause-conséquence:
​1. Le camion de pompiers accélère, car il y a eu un appel d'urgence à la caserne. 

2. Elle a étudié fort. Elle a donc obtenu un résultat intéressant. 

3. Parce qu'il n'y avait plus d'électricité, mes parents ont allumé des bougies. 

4. Benjamin s'est disputé avec son voisin. C'est pourquoi ils s'évitent du regard dorénavant. 

​5. Depuis quelques jours, Martine a mangé plus sainement, a dormi plus longtemps et a fait plus d'activités physiques. Elle se sent ainsi vraiment mieux dans sa peau. 

6. Je préfère cette épicerie puisque les prix affichés sont plus bas. 

7. La neige a causé de nombreux accidents

 
Toutefois, il peut arriver qu'il n'y ait pas de mots révélateurs d'une cause-conséquence. ​Il faut donc bien interpréter le lien par déduction.
1. Karine a vendu du café, des timbres et des chocolats. Elle peut participer au voyage scolaire. 

2. Les deux adolescents ont pris leur boussole, leur carte, leur bouteille d'eau et leur sac à dos. Ils sont prêts pour leur randonnée. 

3. Pierre et Julie tremblent de peur. Ils ont entendu un bruit inquiétant venant de la chambre. 

Les mots lien peuvent être utiles aux élèves afin de repérer ou de confirmer leur ​​choix de cause ou de conséquence. 
Par exemple, ils peuvent ajouter un mot lien de cause (ex. en raison de) ou de conséquence (ex. cela a pour effet de) pour valider leur perception. 

La sécheresse détruit plusieurs récoltes.

En raison de la sécheresse / Cela a pour effet de détruire plusieurs récoltes. 

Schéma des liens cause-conséquence

​Afin de bien comprendre les liens cause-conséquence qui sont dans un texte, il est possible de compléter différents schémas illustrant ces rapports. Cela permet ainsi d'avoir une vision globale des idées d'un texte et des liens qui les unissent. Voici quelques suggestions de schémas:

f1669.PNG

f1669i2.PNG

f1669i5.PNG
f1669i7.PNG
Cliquez sur les images afin de les agrandir.

Les vidéos
Les exercices
Les références