Histoire h1127

L'arrivée des autochtones sur le territoire québécois (notions avancées)

Les notions abordées dans cette fiche dépassent celles qui sont vues au secondaire. Il s'agit d'un complément pour ceux qui sont curieux d'en savoir plus.

Le peuplement du territoire québécois s’est fait un peu plus tard que celui du continent américain. Alors que l’on estime l’arrivée des premiers autochtones en Amérique à environ 12 000 ans avant notre ère, le territoire québécois aurait plutôt accueilli ses premiers habitants il y a environ 8000 ans.

Nos connaissances à propos de ces premiers occupants proviennent principalement de recherches archéologiques. Les différents objets en pierre, en os ou en céramique découverts lors de ces fouilles nous permettent de comprendre le mode de vie et l’adaptation des communautés à leur milieu de vie. De plus, leur analyse nous donne également une vue d'ensemble des différentes époques du peuplement américain. 

Évolution de la vie des premiers occupants

Les premiers habitants seraient arrivés il y a environ 8000 ans sur le territoire actuel du Québec. Ils étaient des chasseurs de caribous et vivaient principalement dans la région de la péninsule gaspésienne et du Bas-Saint-Laurent.


Carte des premiers lieux occupés au Québec il y a 8000 ans (cliquer pour agrandir)
Source

2000 ans plus tard, les habitants peuplaient un plus vaste territoire, vivant toujours de la chasse, de la pêche et de la cueillette. Pour pratiquer ces activités quotidiennes, ils utilisaient des outils en pierre taillée et polie.


Quelques outils qui ont été retrouvés lors des fouilles archéologiques
Source

Un changement important dans le mode de vie de certains groupes est survenu il y a environ 3500 ans. En effet, dans la région laurentienne, certains individus se sont inspirés des pratiques de communautés vivant plus au sud et ont commencé à pratiquer l’agriculture et à fabriquer de la céramique. Ces deux nouvelles activités ont permis une croissance de la population autochtone. Il y a 1000 ans, dans le sud de la province, des tribus complètes pouvaient survivre de leurs récoltes. Les tribus se sédentarisaient en se regroupant en villages pouvant abriter jusqu’à 2000 personnes.

Les familles autochtones et l’occupation du territoire

Avant l’arrivée des Européens en Amérique , les tribus autochtones peuplaient tout le territoire québécois. Divisées en trois grands groupes ayant chacun leur mode de vie, leur langue et leur culture, ces tribus occupaient des territoires différents.


Répartition des Autochtones avant l’arrivée des Européens (cliquer pour agrandir)

Les Algonquiens peuplaient la forêt laurentienne et la forêt boréale. Nomades, ils vivaient de la chasse, de la pêche et de la cueillette, se déplaçant au gré des saisons et des migrations des animaux. Les Iroquoiens habitaient dans le sud de la province, autour des lacs Érié et Ontario et sur les rives du fleuve Saint-Laurent, dans les basses terres fertiles. Sédentaires, ils vivaient plutôt de l’agriculture dans des villages regroupant plusieurs maisons longues. Les Inuits habitaient le nord du territoire et vivaient de la chasse et de la pêche. Nomades aussi, ils devaient s’adapter aux rudesses du climat nordique.

Chacun de ces groupes s’était adapté à la région physiographique dans laquelle il s’était établi, le mode de vie, la conception du monde et la culture étant fortement influencés par leur habitat. Aujourd’hui, les communautés amérindiennes sont encore présentes sur le territoire québécois. Ces communautés ont dû se battre pour que les autorités reconnaissent leurs droits et continuent encore aujourd'hui à faire connaître leurs revendications.


Répartition actuelle des tribus autochtones sur le territoire québécois (cliquer pour agrandir)
Source

 

Les vidéos
Les exercices
Les références