Histoire h1356

Trucs pour étudier en histoire

Faire une ligne du temps

Faire une ligne du temps est l’une des meilleures façons de structurer les événements historiques et de comprendre comment ils se sont mutuellement influencés.

De plus, comme la ligne du temps présente plusieurs événements, il est possible de se faire rapidement une idée de la durée d'un événement, de sa position chronologique par rapport à d'autres (avant ou après) et offre une idée du temps qui les sépare.

Faire des fiches

Faire des fiches permet de structurer l'information à l'aide de chapitres, de sous-chapitres, etc. Si tu te donnes la peine de les faire toi-même (et non de recopier celles d'un ami), tu mémoriseras plus facilement l'information.

Apprendre les dates

Il n’y a pas de truc magique pour l’apprentissage des dates des événements historiques importants. Il faut malheureusement les apprendre par cœur. Pour ce faire, tu peux dresser une liste des dates des événements majeurs qui ont marqué l'Histoire et les apprendre. Il te sera plus facile par la suite de grouper d'autres événements qui y sont reliés.

Apprendre par cœur

La répétition est le mécanisme de base de la mémoire. Elle facilite la connexion (par les neurotransmetteurs) et la communication entre les neurones.

Apprendre par cœur est donc une méthode efficace. Toutefois, il faut savoir que pour retenir des concepts, il faudra peut-être des dizaines, voire des centaines de répétitions. Pour sauver du temps, on peut varier les contextes d'apprentissage (lire ses notes de cours, lire un roman sur le sujet, voir un film, etc.).

Mieux retenir grâce aux trucs mnémotechniques

Un truc mnémotechnique consiste à créer des mots, des phrases, des poèmes en rimes, des expressions colorées, des jeux de mots, etc. pour retenir un concept.

Un truc mnémotechnique facilite la mémorisation. Il permet, entre autres, d'ancrer dans la mémoire l'ordre des planètes du système solaire.

- Mon Vieux Tu M'as Jeté Sur Un Navire.
Chacune des lettres de cette phrase correspond à la première lettre d'un nom de planète et l'ensemble de la phrase permet de les nommer dans l'ordre, de la plus proche à la plus éloignée du Soleil.
- Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune

Associer une image à un concept peut aussi aider la mémoire à se souvenir.

Pour retenir qu'il y a 8 planètes dans notre système solaire, tu peux imaginer le chiffre 8 formé à l'aide de deux planètes.

Aussi, il est possible de créer des mots-phrases qui ressemblent au mot original dans le but de retenir, par exemple, un terme plus complexe.

Massachusetts devient mets sa chaussette.

Mieux retenir en faisant une liste de mots et en créant une histoire

Une expérience menée en 1969 montre qu'inventer une histoire à partir de mots-clés reliés à un concept est une technique efficace. «Dans une expérience, le groupe qui a utilisé cette méthode a obtenu un taux de mémorisation de 93 % contre 13 % pour le groupe qui n'avait reçu aucune instruction.» (Alain Lieury, professeur émérite de psychologie cognitive à Rennes 2).

Imaginons devoir retenir les mots de la liste suivante : végétal, instrument, clou, clôture, marchand, reine et chèvre.

Voici la petite histoire qui pourrait être créée pour assurer la mémorisation des éléments de cette liste :

Un VÉGÉTAL peut être un INSTRUMENT utile pour un collège d’étudiants. Une carotte peut être un CLOU pour leur CLÔTURE. Mais un MARCHAND de la REINE voudra mesurer cette clôture et donner la carotte à la CHÈVRE.

Il ne faut pas hésiter à rendre l'histoire loufoque; faire marcher l'imaginaire stimule les mécanismes de mémorisation.

Inventer une histoire loufoque peut être très utile quand vient le temps de retenir des personnages historiques importants. Il s'agit de les placer dans une histoire drôle en tant que personnages principaux.

Le contexte idéal pour étudier

Réduire les bruits au maximum

Il est prouvé que les bruits ambiants et le fait d'écouter de la musique avec des paroles nuisent à la concentration en période d'étude puisque le cerveau tente de décoder à la fois les paroles entendues et celles lues. Toutefois, écouter de la musique classique ou jazz ne nuit pas à la mémorisation. 

Conseils pour les visuels

Soigne la présentation de tes notes de cours: ajoute de la couleur, mets des titres et des sous-titres, crée des schémas à partir des notions à l'étude, affiche tes notes sur les murs de ta chambre, etc.

Conseils pour les auditifs

Récite tes notes de cours à voix haute, enregistre des notions et écoute-les par la suite, explique tes notes à quelqu'un.

Conseils pour les kinesthésiques

Bouge en étudiant! Pour toi, le simple fait de marcher pendant que tu étudies favorise ta concentration. Tu peux aussi réécrire tes notes à la main.

Un peu de repos pour le cerveau

Il faut aussi penser à donner un peu de repos au cerveau, cela lui permet d'emmagasiner l'information dans la mémoire à long terme. Il faut donc étudier plusieurs fois la même matière, et non étudier pendant une longue période à l'intérieur d'une seule journée (la veille de l'examen) et prendre une ou des pauses à l'intérieur d'une même période d'étude. Plusieurs périodes d'étude de 30 minutes assurent une meilleure concentration qu'une très longue période.

J'ai un blanc !
Si tu as un blanc pendant ton examen, tu peux essayer de retrouver l'information en lisant des mots-clés présents dans l'examen en lien avec le concept oublié.
Tu peux aussi lire et répondre aux autres questions de l'examen. L'information revient souvent par elle-même une fois qu'on se concentre sur autre chose.

Les vidéos
Les exercices
Les références