Histoire h1357

L'appartenance nationale au Québec (notions avancées)

Les notions abordées dans cette fiche dépassent celles qui sont vues au secondaire. Il s'agit d'un complément pour ceux qui sont curieux d'en savoir plus.

Pour bien comprendre ce que signifie l'appartenance nationale, il est primordial de connaître les concepts de nation et de nationalisme.

Une nation désigne un groupe d'humains possédant des institutions politiques, une culture et une histoire communes et qui vit à l’intérieur d’un territoire donné.

Le nationalisme est un courant de pensée dont l'objectif est de faire la promotion et/ou la défense d'une nation.

L'appartenance nationale signifie, quant à elle, le sentiment d'appartenir à une nation.

Différents nationalismes au Québec

Il existe principalement deux tendances nationalistes au Québec :

  • les fédéralistes, qui s'identifient d'abord à la nation canadienne et qui souhaitent que le Québec demeure au sein de la fédération canadienne;
  • les souverainistes, qui s'identifient davantage à la nation québécoise et qui souhaitent que le Québec devienne un pays.

En 2006, après de nombreux débats, la majorité des députés canadiens (266 contre 16) a reconnu que «les Québécois forment une nation au sein d'un Canada uni». C'est donc dire que le Québec est dorénavant reconnu comme étant une nation.

Diversité des identités sociales et appartenance à la société québécoise d'aujourd'hui

L'identité de chaque citoyen d'une société est forgée à partir de plusieurs éléments, tels que :

  • la religion;
  • la langue;
  • l'origine ethnique;
  • le lieu de résidence;
  • le statut professionnel.

Avec l'immigration, le Québec d'aujourd'hui est multiculturel. Plusieurs collectivités partagent des éléments d'appartenance avec la société québécoise. C'est le cas notamment des communautés haïtienne et vietnamienne.


Pays de naissance des principaux immigrants au Québec en 2013 (cliquer pour agrandir)

Les principales valeurs de la société québécoise d'aujourd'hui sont la langue française, la justice, la démocratie et les droits et libertés de la personne (dont l'égalité entre les hommes et les femmes). Les nouveaux arrivants adoptent ces valeurs et un peu plus de la moitié adopte la langue française.

Les vidéos
Les exercices
Les références