Histoire h1359

Le débat entourant le statut politique du Québec (notions avancées)

Les notions abordées dans cette fiche dépassent celles qui sont vues au secondaire. Il s'agit d'un complément pour ceux qui sont curieux d'en savoir plus.

Le statut politique du Québec est au coeur de plusieurs débats. Plusieurs groupes et partis politiques tentent depuis les années 1960 d'augmenter l'autonomie politique du Québec. À deux reprises, la province a tenu un référendum sur la souveraineté. Néanmoins, le statut politique du Québec n'a pas changé.

La place du Québec dans le Canada est différente de celle des autres provinces puisque la belle province est la seule qui n'a pas signé la Constitution canadienne. En effet, la présente constitution, signée en 1982, a été signée par neuf provinces sur dix. Et les événements entourant le rapatriement de la Constitution ont eu beaucoup de répercussions au Québec et ont alimenté le débat sur le statut politique.

Les Québécois sont partagés en ce qui a trait à la conception de la nation québécoise. Certains prônent le fédéralisme ou le fédéralisme renouvelé tandis que d'autres adhèrent à la souveraineté ou encore l'autonomisme.


Tableau présentant différentes conceptions de la nation québécoise (cliquer pour agrandir)

Les différentes conceptions de la nation

Pour les adeptes du fédéralisme, le statut politique actuel du Québec est adéquat. Ceux qui sont en faveur d'un fédéralisme renouvelé souhaitent demeurer dans le Canada, mais en accordant un statut particulier au Québec, notamment dans le but de protéger sa culture. Cela implique par conséquent de modifier la Constitution.

Pour ceux qui souhaitent la souveraineté, le statut politique du Québec devrait être modifié pour en faire un pays souverain. Pour ce faire, le gouvernement ferait un référendum sur la question. La population serait alors appelée à se prononcer, de la même manière qu'à une élection. Devenu un pays, le Québec demeurerait un partenaire économique du Canada.

Les autonomistes, de leur côté, souhaitent négocier avec le Canada pour obtenir davantage d'autonomie. Ils souhaitent que le fédéral ne s'ingère pas dans les pouvoirs des provinces.

Les partis politiques et leur conception de la nation

Principaux partis politiques provinciaux

Au Québec, la vision du Parti libéral du Québec (PLQ) est celle du fédéralisme. Le Parti québécois (PQ) et Québec solidaire (QS) soutiennent la vision souverainiste.

La conception autonomiste était autrefois celle de l'Action démocratique du Québec (ADQ), parti qui n'existe plus aujourd'hui. La Coalition Avenir Québec (CAQ), pour sa part, met ses énergies sur d'autres objets de débat et ne se prononce pas sur le statut politique du Québec.

Principaux partis politiques fédéraux

Au fédéral, le Parti libéral du Canada (PLC) fait la promotion de la conception fédéraliste. Le Nouveau Parti démocratique (NPD) est, quant à lui, partisan du fédéralisme renouvelé.

Le Parti conservateur (PC), qui a reconnu le Québec comme une nation en 2006, a une conception de la nation qui s'apparente à l'autonomisme. Finalement, le Bloc québécois soutient de son côté la vision souverainiste.

Les vidéos
Les exercices
Les références