Histoire h1366

Urbanisation et régions

L'urbanisation

Tout au long du 20e siècle, la population urbaine augmente continuellement. Les manufactures offrent des emplois et attirent les personnes en ville. Aussi, beaucoup d'immigrants s'établissent dans les villes québécoises. Au début du siècle, la majorité de la population québécoise habite en milieu rural et au début des années 1930, la majorité de la population vit maintenant en ville.


Graphique sur la croissance de l'urbanisation entre 1851 et 2002 au Québec (cliquer pour agrandir)
Source

Aujourd'hui, les facteurs qui contribuent à l'augmentation de la population urbaine du Québec sont nombreux. En voici quelques-uns :

  • l'arrivée d'immigrants (la majorité des immigrants s'installent en ville);
  • l'offre culturelle diversifiée (musées, bibliothèques, festivals, etc.);
  • les villes possèdent une forte concentration de services spécialisés (banques, écoles, hôpitaux, etc.);
  • le marché de l'emploi.

Effets de l'augmentation de la population urbaine

Depuis le début des années 1900, les villes ont beaucoup changé à cause de l'augmentation de la population. De nouveaux quartiers et des banlieues apparaissent. Le territoire des villes augmente : c'est l'étalement urbain. Par conséquent, le système de transport doit s'adapter à cette nouvelle réalité, et l'on construit plusieurs nouvelles infrastructures. De nombreux services font leur apparition dans ces nouvelles banlieues. À partir des années 1960, plusieurs centres commerciaux sont construits pour répondre aux besoins de la population urbaine.


L'intérieur d'un centre commercial (cliquer pour agrandir)
Source

L'amélioration des conditions de vie dans les villes

Au début du 20e siècle, les villes ne sont pas prêtes à accueillir toutes ces personnes qui affluent en milieu urbain. La promiscuité et l'absence d'infrastructures sanitaires (comme les égouts) créent des conditions qui favorisent l'apparition et la propagation de maladies. Avec le temps, des vaccins sont mis au point et le gouvernement crée des campagnes de vaccination.

L'espérance de vie est également plus basse qu'aujourd'hui, et la mortalité infantile est beaucoup plus grande. Les statistiques montrent qu'environ 25% des enfants meurent dans leur première année de vie. D'importantes mesures sont mises en place pour améliorer la situation. Entre autres, la Ville de Montréal met en place un système qui filtre et chlore l'eau, ainsi qu'un système d'égouts. Un programme de distribution de lait pasteurisé est aussi créé afin de diminuer la mortalité infantile.


Dessin représentant la mort qui emporte des enfants (cliquer pour agrandir)
Source

John Henry Walker, 1878

La pasteurisation est un processus par lequel un liquide est chauffé afin d'en éliminer toutes les bactéries. Au Québec, la pasteurisation du lait est obligatoire depuis 1926.

Les régions

Historique du développement des régions québécoises

Les régions du Québec, telles que le Lac-Saint-Jean, les Laurentides, le Bas-Saint-Laurent, le Témiscamingue puis l'Abitibi, sont colonisées aux 19e et 20e siècles pour ralentir l'émigration canadienne-française aux États-Unis. Puis, durant la Grande Dépression des années 1930, un mouvement de colonisation est de nouveau lancé par le gouvernement, dans le but d'aider les chômeurs se cherchant du travail.

h1366i4.jpg
Colons transportant meubles et bagages sur le dos lors de la colonisation de l'Abitibi (1928)
Source

Ainsi, des régions comme la Gaspésie et l'Abitibi-Témiscamingue sont développées. Après la Deuxième Guerre mondiale, c'est l'exploitation des ressources naturelles (mines, hydroélectricité, forêts) qui motive le développement de nouvelles régions (Côte-Nord et Nord-du-Québec).

Diminution de la population dans plusieurs régions

Certaines de ces régions connaissent, à partir des années 1970, un déclin important, particulièrement celles qui dépendent des ressources naturelles. La demande de certaines de ces ressources diminuant, les entreprises arrêtent et/ou déplacent leurs activités, causant d'importantes pertes d'emplois. Beaucoup de personnes quittent pour les centres urbains afin de se trouver un emploi. La diminution de la population entraîne la diminution des services offerts dans ces régions.

Les vidéos
Les exercices
Les références