Histoire h1378

L'agriculture durant le régime britannique (notions avancées)

Les notions abordées dans cette fiche dépassent celles qui sont vues au secondaire. Il s'agit d'un complément pour ceux qui sont curieux d'en savoir plus.

À la fin du 18e siècle

Vers la fin des années 1700, l'agriculture est prospère. L'augmentation de la population de la Grande-Bretagne favorise la demande pour les produits agricoles de la colonie. Ces produits sont majoritairement vendus dans la colonie, mais une part de la production est envoyée en Europe.

Les agriculteurs cultivent principalement le blé, l'avoine, les pommes de terre et les pois.

Déclin de la production de blé au 19e siècle

Au début du 19e siècle, l'agriculture connaît toutefois des difficultés. La culture du blé, pratiquée depuis la Nouvelle-France, a épuisé les sols. Le blé est moins résistant et les récoltes diminuent rapidement. De plus, les conditions climatiques sont difficiles. En 1830, le Bas-Canada doit même acheter du blé provenant du Haut-Canada.

Un autre problème est la surpopulation des terres agricoles. En effet, les paysans sont beaucoup plus nombreux que les terres disponibles. Plusieurs d'entre eux s'appauvrissent. Comme solution à cette situation, certains quittent pour aller en ville alors que d'autres s'installent dans de nouvelles régions de colonisation ou encore aux États-Unis.

Les vidéos
Les exercices
Les références