Histoire h1382

Le développement industriel au Québec : les années 1960 à 1980

Facteur contribuant au développement industriel

Les années 1960 sont marquées au Québec par la Révolution tranquille, théâtre de nombreux changements sociaux, politiques, économiques et culturels. L'État québécois intervient grandement durant cette période, notamment en santé et en éducation, pour répondre aux besoins de la génération du baby-boom : c'est l'État-providence.

En santé, le gouvernement québécois instaure un programme d'hospitalisation gratuite.

En éducation, il crée les polyvalentes et les cégeps.


L'école secondaire Polyvalente de l'Ancienne-Lorette, construite en 1969 (cliquer pour agrandir)

Interventions de l'État dans l'économie

Cet interventionnisme de l'État a des impacts positifs sur l'économie de la province de Québec. Les nouvelles institutions mises en place, comme les sociétés d'État, créent plusieurs emplois.


Tableau présentant les dates de création de certaines sociétés d'État québécoises (cliquer pour agrandir)

Le gouvernement québécois essaie aussi de favoriser la croissance des entreprises québécoises en créant le Régime d'épargne-actions (REA) en 1979. Ce régime permet aux Québécois d'acheter des actions d'entreprises du Québec. De plus, les profits qu'ils pourraient réaliser sont libres de toute forme d'imposition.

C'est à cette époque que plusieurs petites et moyennes entreprise (PME) québécoises voient le jour, comme Cascades, Bombardier et Jean Coutu.

En 1962, l'État nationalise l'électricité. Il achète les principales compagnies d'électricité. À l'échelle du Québec, c'est Hydro-Québec, une société d'État, qui s'occupe de la vente d'électricité.

Hydro-Québec investit dans d'importants projets dans les années 1960 (dont le complexe Manic-Outardes sur la Côte-Nord) et dans les années 1970 (complexe La Grande en Jamésie). Le Québec devient un chef de file mondial en ce qui a trait à l'hydroélectricité. Il peut attirer des industries dont les activités nécessitent beaucoup d'électricité.

Effets du développement économique sur le territoire

Dans le but d'accueillir de nouvelles entreprises, de nombreux parcs industriels sont aménagés. Les villes prenent de l'expansion, des infrastructures de transport sont construites pour relier les villes aux banlieues. La construction résidentielle augmente et plusieurs centres commerciaux sont construits en banlieue.


Les Galeries d'Anjou (cliquer pour agrandir)
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Henri Rémillard, 1970


Vue intérieure des Galeries d'Anjou (cliquer pour agrandir)
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Henri Rémillard, 1970

L'étalement urbain menace certains territoires agricoles, ce qui pousse l'État à adopter des lois pour protéger les terres agricoles à la fin des années 1970.

Effets du développement économique sur la population

Monde du travail

La croissance économique contribue à l'augmentation du niveau de vie des Québécois. Dans le monde du travail, le taux de syndicalisation augmente à près de 40% et les conditions de travail s'améliorent. Les nouvelles institutions mises en place, notamment les sociétés d'État, créent des emplois. De nombreux fonctionnaires sont engagés à cette époque. À partir de 1964, date à laquelle l'État adopte le Code de travail, ces fonctionnaires ont le droit de se syndiquer tout comme de faire la grève.


Bureaux de fonctionnaires, Ministère des Communications (cliquer pour agrandir)
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Jules Rochon, 1970

Durant les années 1970, plusieurs travailleurs réclament des changements en lien avec les conditions de travail dans la fonction publique et manifestent contre les inégalités sociales, notamment entre les hommes et les femmes. Par conséquent, plusieurs conflits éclatent entre le gouvernement et les employés de l'État.

Durant cette période, l'État met également sur pied des programmes en lien avec la sécurité sociale des Québécois et Québécoises :

  • un régime de retraite, la Régie des rentes du Québec;
  • l'assurance-maladie (1970);
  • allocations aux familles;
  • allocations aux invalides.
Les vidéos
Les exercices
Les références