Histoire h1404

L'américanisme

L'américanisme est l'imitation de la culture américaine (mode de vie, loisirs, habitudes de consommation, idées modernes, etc.). Cette situation est en lien avec l'apparition des médias de masse (radio, télévision).

Depuis les années 1920, la culture d'ici est fortement influencée par la culture américaine. Les gens connaissent la musique et le cinéma américain. Les salles de cinéma se multiplient dans les années 1950. C'est à ce moment que la ville d'Hollywood devient un centre important du cinéma.

Certains hommes d'affaires de la région mettent sur pied une industrie dans le secteur du divertissement. C'est le cas d'Howard Hughes, qui est à la fois un aviateur, un homme d'affaires, un constructeur aéronautique et un producteur cinématographique. Au niveau musical, le jazz, le charleston et la musique swing sont omniprésents notamment à la radio.

Le jazz est un style de musique très populaire aux États-Unis, mais aussi au Québec où plusieurs musiciens se font connaître, comme Oscar Peterson de Montréal considéré comme l'un des plus grands pianistes de jazz.
h1404i1.JPG
Oscar Peterson en 1977
Source


Avec le début des années 1950 arrive la télévision. Les Québécois y écoutent des émissions locales, mais aussi des productions en provenance des États-Unis. Les émissions américaines font inévitablement la promotion des valeurs américaines. On y fait la promotion de la liberté, de l'individualisme et de la réussite économique.

Certaines émissions comme The Ed Sullivan Show influencent la culture québécoise pendant les années 1950 et 1960.


Encore de nos jours, l'américanisation est encore présente au Québec et s'illustre concrètement par la présence de nombreux magasins à grande surface et de chaîne de restauration rapide. On peut également l'observer par le biais de la publicité, du cinéma et de la musique.

Les vidéos
Les exercices
Les références