Histoire h1455

La science à la Renaissance

Les valeurs humanistes ont permis à la Renaissance de voir naître plusieurs nouvelles avancées techniques et technologiques dans différents domaines des sciences. L'Église est particulièrement en désaccord avec tous ces changements scientifiques qui minimisent l'importance de Dieu.

h1455i6.jpg
Nicolas Copernic
Source
h1455i7.jpg
André Vésale
Source

Les nouvelles théories

Les humanistes placent l'Homme au centre de leurs préoccupations. Ce dernier est également leur principal sujet d'étude scientifique. Les intellectuels du temps utilisent l'expérimentation et l'observation, des valeurs humanistes, pour étudier et découvrir le monde dans lequel ils vivent.

Du géocentrisme à l'héliocentrisme

Une des découvertes scientifiques importantes de la Renaissance est l'héliocentrisme. En effet, avant l'avènement de cette théorie par Nicolas Copernic (1473-1543), la population européenne du Moyen Âge croit au géocentrisme, c'est-à-dire que la Terre est au centre de l'Univers et que les autres astres sont en rotation autour de celle-ci. Cette théorie est défendue, entre autres, par l'Église et est expliquée par le fait que la Terre est une création de Dieu. Nicolas Copernic, pour sa part, remet en question cette théorie et prône plutôt l'héliocentrisme, une théorie selon laquelle c'est plutôt le Soleil qui est au centre de l'Univers et que les astres, dont la Terre, sont en rotation autour de lui. Évidemment, les autorités religieuses de l'époque sont totalement contre l'héliocentrisme, car cette théorie rejette l'idée que la création de Dieu occupe une place centrale dans l'Univers.

ThéorieGéocentrismeHéliocentrisme
Résumé de la théorie
​La Terre est au centre de l'Univers et tous les autres astres tournent autour d'elle
​Le Soleil est au centre de l'Univers et tous les autres astres tournent autour de lui
Théorie défendue par...
​L'Église​Nicolas Copernic
h1455i1.jpg
Représentation du géocentrisme
Source
h1455i2.jpg
Représentation de l'héliocentrisme
Source

Les avancées de la médecine

L'expérimentation et l'observation ont aussi permis des avancées sur le plan médical. Grâce à la dissection, les scientifiques de l'époque sont en mesure d'améliorer leur connaissance du corps humain. André Vésale (1514-1564) a contribué au développement de la médecine grâce à ses nombreuses dissections, dont certaines avaient lieu en public. Encore une fois, les autorités religieuses de l'époque sont en désaccord avec ces nouvelles découvertes. Par exemple, l'Église est contre la pratique de la dissection qui est, selon elle, un non-respect de la création de Dieu.

h1455i3.jpg

Peinture représentant André Vésale pratiquant une dissection

Source

L'imprimerie

L'imprimerie est, sans aucun doute, une des causes les plus importantes de la diffusion des idées humanistes. Grâce à son invention, la presse à imprimerJohannes Gutenberg (vers 1397-1468) a permis aux textes d'être copiés plus rapidement et plus efficacement. Ce dernier a eu l'idée de forger des caractères mobiles en métal et de les imbiber d'encre avant de les presser contre du papier à l'aide d'une presse. Cette nouvelle invention révolutionnaire, en plus de diminuer le temps de production, réduit considérablement les coûts de production des livres. Cette fois-ci, contrairement à son attitude envers les autres avancées technologiques, l'Église n'est pas en désaccord avec l'invention de Gutenberg. En fait, l'imprimerie permet la diffusion des oeuvres humanistes, mais elle permet à plus de gens d'être en contact avec les ouvrages religieux. Par exemple, le premier livre imprimé par Gutenberg sera la Bible.

h1455i5.jpg
Représentation de la première presse à imprimer
Source
h1455i4.jpg
La bible de Gutenberg
Source

La réaction de l'Église

Par rapport aux différentes avancées scientifiques de la Renaissance, l'Église a majoritairement une attitude négative. Elle croit que l'accent doit davantage être mis sur Dieu et non sur l'Homme. Les autorités religieuses critiquent le fait que les humanistes remettent en question l'importance de Dieu dans la création de l'Homme et de l'Univers. Par contre, l'invention de l'imprimerie sera bénéfique pour la religion chrétienne, qui verra ses ouvrages plus accessibles.

Les vidéos
Les exercices
Les références