Histoire h1470

Le Siècle des Lumières

​​​​Siècle des Lumières est l'expression qu'on utilise pour définir le 18e siècle. Lors de cette période, les philosophes et les intellectuels échangent leurs idées et leurs connaissances afin ​de contribuer au progrès de la science. Ils veulent ainsi s'opposer à l'obscurantisme causé par ​les autorités religieuses et politiques de l'époque.

Cliquer ci-dessous pour voir la définition du mot: obscurantisme


L'obscurantisme
est une attitute d'opposition à la diffusion et à l'instruction des connaissances. ​Durant le Moyen Âge, les religieux tenaient la population dans l'obscurantisme, car ils empêchaient la propagation des nouvelles découvertes scientifiques de l'époque.

h1470i1.jpg 
Une discussion dans un salon

Source

Les philosophes

Les philosophes de l'époque sont les Lumières du 18e siècle. C'est principalement eux qui vont critiquer et remettre en question le pouvoir religieux et étatique. Les philosophes célèbres du 18e siècle sont nombreux: Rousseau, Voltaire, Locke, Montesquieu, Diderot, etc. Certains de ces philosophes ont élaboré des méthodes de pensée qui leur sont propres, donnant naissance à leur philosophie.

La philosophie est une activité qui consiste à se questionner afin de définir et de comprendre des concepts. Les philosophes réfléchissent sur différents sujets tels le bien, le mal, le juste, le bonheur, le monde, l'existence humaine, etc.

Jean-Jacques Rousseau (1712-1778)

Selon Rousseau, l'être humain veut naturellement faire le bien, mais la vie en société le corrompt et peut le pousser à être méchant ou malheureux. Rousseau élabore l'idée du contrat social selon lequel c'est le peuple qui détient réellement le pouvoir. Il défend aussi le fait que les Hommes sont libres et égaux. Ses idées démocrates seront à l'origine des Révolutions américaine et française.

h1470i2.jpg 
Jean-Jacques Rousseau

Source

Voltaire (1694-1778)

Ce philosophe est très critique par rapport au pouvoir monarchique. Il croit que les droits des humains doivent être égaux et ne doivent pas être définis par la famille à laquelle ils appartiennent. Ce faisant, il dénonce l'inégalité qui existe entre les membres de la royauté et le peuple. Voltaire pense que l'État se doit d'être tolérant et qu'il doit accepter la liberté de pensée et la liberté de religion des individus.

h1470i3.jpg 
Voltaire

Source

John Locke (1632-1704)

Locke est un célèbre philosophe anglais qui pratique aussi la politique. Pour lui, l'humain est naturel et ses droits le sont également. Il rejette l'idée qu'un humain puisse être soumis aux ordres d'un autre humain parce qu'il est placé plus haut dans la hiérarchie sociale. John Locke se consacre également à la science qu'il croit juste grâce à la méthode expérimentale.

h1470i4.jpg 
John Locke
Source

Les principes des Lumières

Même si leurs idées divergent légèrement, les philosophes des Lumières croient en certains principes universels. Parmi ces principes, on compte: la vie, la liberté et la propriété. Pour les Lumières, ces concepts sont naturels et ne peuvent être limités par les autorités de l'État. Ils s'opposent donc à l'idée qu'une personne peut avoir plus de droits si elle est dans une classe sociale plus élevée. Aussi, selon eux, les pouvoirs de l'État doivent être séparés, car si une personne détient tous les pouvoirs, elle peut les utiliser à son avantage.

La diffusion des idées humanistes

Les philosophes vont répandre et partager leurs idées de différentes façons. D'abord, plusieurs ouvrages présentant leurs pensées seront publiés. La plus célèbre de ces oeuvres est l'Encyclopédie. Publiée de 1751 à 1772, cette série de livres a été écrite par Diderot et Alembert, deux philosophes, qui ont eu l'audace de répertorier toutes les connaissances de l'époque!

Aussi, les idées des Lumières se partagent dans les salons. En effet, à l'époque, plusieurs femmes tiennent salon, c'est-à-dire qu'elles invitent plusieurs grands penseurs et artistes de l'époque pour des discussions souvent philosophiques.

h1470i7.jpg
La page couverture du premier tome de l'Encyclopédie
Source
h1470i5.jpg
Un salon des Lumières
Source

La division des pouvoirs de l'État

Les philosophes amènent l'idée que les pouvoirs de l'État ne devraient pas être détenus par la même personne. Selon eux, si une personne d'autorité exerce les trois pouvoirs - législatif, exécutif et judiciaire - elle peut les utiliser à son avantage pour condamner un innocent ou pour créer les lois qui lui sont personnellement utiles. Les Lumières prônent donc la séparation des pouvoirs de l'État, ce qui remet en question l'autorité des rois de l'époque, eux qui possèdent l'ensemble des pouvoirs.

h1470i9.png

Toutes les idées avancées par les philosophes des Lumières ainsi que la diffusion de celles-ci seront sans aucun doute des causes des Révolutions américaine et française.

Les vidéos
Les exercices
Les références