Science et technologie s1055

L'arc réflexe et l'acte volontaire

L'acte involontaire

Un acte involontaire est un acte déclenché automatiquement, sans qu'il y ait une prise de conscience.
Si le cerveau devait traiter chacune des informations qui se produisent à chaque seconde dans le corps, la surcharge d'informations serait importante. Il se produit donc dans le corps humain plusieurs opérations qui sont traitées inconsciemment.

La contraction des muscles qui permet à une personne de se déplacer est un acte involontaire. Bien qu'une personne décide de marcher, la façon par laquelle les muscles sont contractés est considérée comme un acte involontaire. De plus, les battements du coeur se font sans qu'une personne en ait conscience.
s1055i3.jpg
source

​Le tronc cérébral est le centre de commande des mouvements involontaires. C'est lui qui reçoit les informations des nerfs sensitifs, les traite et qui envoie des signaux aux différents muscles du corps par les nerfs moteurs.

Le trajet de l'influx nerveux lors d'un acte involontaire est donc:

Nerfs sensitifs → Tronc cérébral → Nerfs moteurs

Le réflexe (l'arc réflexe)

Un réflexe (ou réflexe rachidien) est une réaction rapide et involontaire effectuée en réponse à un stimulus.

L'arc réflexe est le trajet parcouru par l'influx nerveux lors d'un acte involontaire.
Un réflexe est souvent considéré comme une réaction de défense qui a comme objectif de ramener le corps à un état d'équilibre. Toutefois, puisque le corps humain doit réagir rapidement afin de se protéger, l'information n'a pas le temps de se rendre jusqu'au cerveau pour que celui-ci traite l'information. C'est donc la moelle épinière qui reçoit l'information et qui la traite.

L'arc réflexe représente le trajet qu'emprunte l'influx nerveux lors d'un réflexe. Le trajet emprunté par l'influx nerveux est le suivant:

  1. Les organes sensitifs perçoivent la sensation.
  2. Les nerfs sensitifs transmettent l'information vers la moelle épinière.
  3. La moelle épinière traite l'information et envoie un message.
  4. Les nerfs moteurs reçoivent l'information de la moelle épinière et la transmettent aux muscles.
  5. Les muscles réagissent au stimulus.

s1055i1.JPG  

source

Le trajet de l'influx nerveux lors d'un réflexe est donc:

Organes sensitifs → Nerfs sensitifs → Moelle épinière → Nerfs moteurs → Muscles

L'acte volontaire

Un acte volontaire est un acte conscient contrôlé par le cerveau. Les actes volontaires font intervenir des muscles volontaires: ces gestes sont exécutés selon la volonté de la personne qui fait ces mouvements. Ces actes ont donc pour origine le cerveau qui transmettra l'influx nerveux par des neurones vers les muscles sollicités.

Les influx provenant du cerveau peuvent prendre deux chemins différents.

  • Si les muscles qui sont volontairement activés sont situés au niveau de la tête (comme, par exemple, lorsqu'on parle), l'influx nerveux part du cerveau et se directement par les nerfs moteurs jusqu'au muscle visé.
  • Le trajet de l'influx nerveux lors d'un acte volontaire situé au niveau de la tête est donc:

    Cerveau → Nerfs moteurs → Muscles


  • Si les muscles qui sont volontairement activés sont situés plus bas que la tête (comme, par exemple, lorsqu'on frappe un ballon avec son pied), l'influx nerveux part du cerveau, passe par le tronc cérébral pour se rendre jusqu'à la moelle épinière. Ils se rendront ensuite jusqu'aux muscles en passant par des nerfs moteurs. Ces influx nerveux transiteront ensuite vers les muscles responsables du mouvement.
  • Le trajet de l'influx nerveux lors d'un acte volontaire situé plus bas que la tête est donc:

    Cerveau → Tronc cérébral → Moelle épinière → Nerfs moteurs → Muscles

s1055i2.JPG  

source

Les sensations

Lorsque le corps ressent une sensation, le trajet emprunté par l'influx nerveux est l'inverse de celui utilisé lors qu'un influx nerveux est envoyé à partir du cerveau vers les muscles du corps.

Les influx reliés aux sensations peuvent prendre deux chemins différents.

  • Si la sensation est détectée par une zone située au niveau de la tête (comme, par exemple, un bruit), l'influx nerveux part de l'organe des sens. Il est ensuite relayé par le nerf sensitif jusqu'au cerveau, qui analysera l'information.
  • Le trajet de l'influx nerveux lorsqu'une sensation est détectée par une zone située au niveau de la tête est donc:

    Organe sensitif → Nerfs sensitifs → Cerveau

  • Si la sensation est détectée par une zone située plus bas que la tête (comme, par exemple, lorsque quelqu'un touche une autre personne), l'influx nerveux part de l'organe sensitif et passe par les nerfs sensitifs. Il parcourt ensuite la moelle épinière et le tronc cérébral pour se rendre jusqu'au cerveau.
  • Le trajet de l'influx nerveux lorsqu'une sensation est détectée par une zone située plus bas que la tête est donc:
     
    Organe sensitif → Nerfs sensitifs → Moelle épinière → Tronc cérébral → Cerveau

C'est au moment où l'information sera traitée par le cerveau que la sensation sera ressentie par le corps. Les organes des sens ont pour unique possibilité de détecter la sensation.

Les vidéos
Les exercices
Les références