Science et technologie s1078

Les comètes

​Une comète est un petit astre formé de roches et de glace dont l'orbite elliptique passe près du Soleil.

Le nom «comète» vient du grec komêtês et signifie «astre chevelu». Vue de la Terre, une comète comprend deux parties principales: la tête, formée du noyau et de la chevelure, et la queue, où l'on peut distinguer la queue ionique et la queue de poussières.

s1078i1.JPG

Source

  • La tête est d'abord formée d'un noyau de glace et de roches. Lorsque la comète s'approche du Soleil, la couche superficielle de ce noyau se pulvérise et libère une grande quantité de gaz et de poussières. Le noyau s'entoure alors de ce que l'on nomme la chevelure.

  • La queue de la comète apparaît lorsque celle-ci approche du Soleil et que les composants de la chevelure sont entraînés par le vent solaire. On peut distinguer deux queues. La queue ionique est constituée de plasma, c’est-à-dire de gaz ionisés. Elle se situe toujours dans la direction opposée au Soleil, étant donné qu’elle se voit poussée par le vent solaire. La queue de poussières, quant à elle, est faite de poussières et est dirigée selon le plan de l’orbite de la comète.


Orbite d'une comète (C) qui contourne le Soleil (A) et croise l'orbite de Pluton (B)
Source

La comète ne produit pas de lumière par elle-même. Nous pouvons l'apercevoir dans le ciel puisque les gaz et les poussières qu'elle contient reflètent la lumière du Soleil. À ce jour, nous avons répertorié près de 2000 comètes en circulation dans notre système solaire. Cependant, il est très rare d'en observer au cours d'une vie. Tout d'abord, elles proviennent majoritairement d'une zone très éloignée située à la limite de notre système solaire: le nuage de Oort. Aussi, la plupart des comètes ne passent près du Soleil qu'à toutes les dizaines de milliers d'années. Chaque comète possède son propre cycle qui varie selon l'orbite sur lequel elle voyage.


La comète de Halley passe près du Soleil à tous les 76 ans. Son dernier passage date de 1986. Source


La comète Hale-Bopp, visible en 1997, passe près du Soleil à tous les 240 ans. Source

  • On estime la longueur des queues entre 30 et 80 milliards de kilomètres.
  • On a estimé la masse moyenne d’une comète entre 1011 et 1017 kg. Il s’agit effectivement de gros objets célestes.
  • La chevelure de la tête serait formée d’un ensemble de gaz (surtout de la vapeur d’eau (H2O), mais aussi du monoxyde de carbone (CO), du dioxyde de carbone (CO2), du méthane (CH4), de l’ammoniac (NH3) et de l’acide cyanhydrique (HCN), de poussières et de fragments de noyau expulsés. 
  • On estime le diamètre de la chevelure entre 50 000 et 250 millions de kilomètres.
  • La période d’une comète varie. Les plus fréquentes ont une période de moins de 200 ans. On croit qu’elles proviendraient de la ceinture de Kuiper, une zone du système solaire qui se trouve au-delà de Neptune, soit entre 30 et 50 unités astronomiques (ua) de la Terre. Les autres comètes, celles dont la période serait plus longue que 200 ans, proviendraient plutôt du nuage d’Oort, soit entre 40 000 et 150 000 ua du Soleil.
Les vidéos
Les exercices
Les références