Science et technologie s1229

L'hérédité

L'hérédité est le processus de transmission de caractères d’un parent à ses descendants.

Les caractères sont les traits physiques, physiologiques ou comportementaux d'un organisme vivant déterminés par l'information contenue dans les gènes.

Les allèles sont les variantes d'un même gène.

La reproduction sexuée chez les organismes vivants implique la transmission des caractères, comme la couleur des yeux, la forme du visage et la couleur des cheveux, d'une génération à l'autre. C'est la diversité des allèles qui fait que les individus d'une même espèce sont différents les uns des autres.

Chez l'humain, plusieurs gènes sont responsables de la couleur des yeux, ce qui signifie qu'il y a plusieurs allèles possibles. L'un de ces gènes code pour la production de mélanine, la protéine responsable de la couleur brune de l'iris. Ce gène propose deux allèles différents : l'un qui traduit la production de mélanine et qui donne la couleur brune à l'iris, l'autre qui traduit l'absence de mélanine et qui donne la couleur bleue à l'iris.

   
Source                                               Source

Les chromosomes des organismes vivants viennent habituellement en paire. Une paire de chromosomes dits homologues possèdent les mêmes gènes, mais pas nécessairement les mêmes allèles. Suite à une reproduction sexuée, l'un des chromosomes vient de la mère et l'autre, du père. Lorsque les allèles sont identiques sur les deux chromosomes, on dira que l'individu est homozygote. Par contre, si l'individu possède deux allèles différents, on dira plutôt qu'il est hétérozygote.

 

Lorsque les allèles sont différents, un autre concept entre en ligne de compte :  la dominance des allèles. Selon l'information qui se trouve dans les gènes, aussi appelé génotype, on verra l'expression de l'interaction entre les allèles dans les caractères de l'individu, c'est-à-dire le phénotype.

Le génotype et le phénotype

Les vidéos
Les exercices
Les références