Science et technologie s1376

L'orogenèse (formation des montagnes)

​L'orogenèse désigne l'ensemble des processus entrainant la formation des montagnes.

C’est le mouvement des plaques tectoniques qui nous permet de comprendre et d’expliquer la formation des chaînes de montagnes. Ces plaques lithosphériques bougent de quelques centimètres par année sous l’effet des mouvements de convection du magma à l’intérieur du manteau. La formation de montagnes est un processus extrêmement lent qui s'effectue au cours de millions d'années. Elles apparaissent, grandissent, s'aplanissent sous l'effet d'érosion et de glaciation et disparaissent.

La naissance d’une chaîne de montagnes peut s’expliquer de manières différentes : par subduction, par collision ou encore par compression. De plus, les points chauds et les volcans éteints peuvent également mener à la formation des montagnes.

Par subduction

Une zone de subduction est formée lorsqu'une plaque tectonique dense plonge sous une plaque tectonique moins dense lors de leur rencontre. Le rebord de la plaque supérieure se plisse et se soulève pour former des montagnes.

Les zones de subduction surviennent lors de la rencontre d'une plaque océanique avec une plaque continentale. Leur différence de densité permet à une plaque de prendre le dessus sur l'autre. Lorsqu’il y a des sédiments marins sur la croûte de plaque océanique et que ces sédiments restent accrochés au bord de la plaque continentale, on peut voir une chaîne de montagnes se former, c’est ce qu’on appelle un prisme d’accrétion. Très souvent, c’est une chaîne de montagnes volcaniques.


Source

La cordillère des Andes est un exemple d’orogénèse par subduction océanique-continentale. C’est la plaque océanique du Pacifique qui plonge sous la plaque continentale sud-américaine.

Source

Par ailleurs, les zones de subduction présentent une forte activité volcanique. La ceinture de feu du Pacifique est un très bon exemple d’orogénèse par subduction. 


Source

Par collision

La formation par collision survient lors de la rencontre de deux plaques tectoniques de même type, soit continentale-continentale ou océanique-océanique.

Lorsque deux plaques continentales se rencontrent, l’impact est puissant. Puisqu’il n’y a pas de différence dans la densité de plaques de même type, on assiste alors à une collision. Les deux plaques s'écrasent l'une contre l'autre et se froissent. La croûte terrestre s'élève et s'épaissit pour former de très hautes montagnes. Il est important de noter que les chaînes de collision n'entrainent jamais la formation de volcans.


Source

La collision entre la plaque continentale indienne et la plaque continentale eurasienne a formé la chaîne de l’Himalaya. Puisque les plaques tectoniques sont toujours en mouvement, cette chaîne de montagnes s’élève chaque année de 2 à 5 cm.

Source

Lorsque la force de collision est supérieure à la capacité de déformation des plaques tectoniques, il peut arriver que des failles se forment. Ces failles peuvent être de quelques millimètres à plusieurs milliers de kilomètres.

La faille de San Andreas en Californie mesure plus de 400km de long.

Source

Par compression

La formation par compression se déroule au milieu d'une plaque tectonique continentale.

Sur une longue période de temps, les roches d'une plaque tectonique peuvent subir de nombreuses contraintes horizontales et finir par se plisser. Les plissements ainsi formés sont à l'origine de certaines montagnes qui se forment au centre d'une plaque tectonique.


Source

Les chaînes montagneuses intracontinentales telles que les Pyrénées ont été formées grâce à des compressions se produisant à l’intérieur des plaques continentales.

Source

Par le passage au-dessus d'un point chaud

Lorsqu'une plaque tectonique passe au-dessus d'un point chaud, une partie du magma peut remonter à la surface sans créer un volcan. Il y aura donc formation de collines.

Le mont St-Hilaire est un exemple de colline formée par le passage d'une plaque tectonique au-dessus d'un point chaud.
s1376i1.jpg
source

Par la présence de volcans éteints

Certaines chaînes de montagnes sont d'anciens volcans qui se sont éteints. Puisque les plaques tectoniques sont continuellement en mouvement, un volcan qui était initialement au-dessus d'un point chaud peut s'éloigner de l'endroit où le magma pouvait monter à la surface de la Terre. Ce nouveau volcan meurt lorsqu’il s’éloigne du point chaud et un nouveau volcan apparaît tout près. Si ce point chaud est sous l’océan, on voit alors les volcans se transformer en îles.

s1376i3.JPG

source

L'archipel d'Hawaï est formé de plusieurs volcans qui, avec le mouvement des plaques tectoniques, se sont éteints et sont devenus des montagnes.
s1376i2.jpg
source

Les vidéos
Les exercices
Les références