Science et technologie s1416

La projection isométrique

Une projection isométrique est la représentation en perspective d'un objet placé de manière à ce que les trois arêtes principales (qui correspondent aux trois dimensions de l'objet) forment des angles égaux de 120°. 

Contrairement à la projection à vues multiples, la projection isométrique permet de représenter les trois dimensions d'un objet. Elle implique donc l'utilisation de la perspective. 

On ne retrouve aucune arête horizontale dans ce type de projection. Conséquemment, aucune face de l'objet n'est parallèle à la feuille. L'objet présente plutôt une ou plusieurs arêtes en avant-plan. Dans ce type de projection, les rayons visuels sont perpendiculaires par rapport à la feuille de dessin alors que l'objet est incliné par rapport à cette dernière. 

Orientation des rayons visuels (à gauche) et image obtenue (à droite) Source     

On doit utiliser du papier isométrique pour facilement réaliser une projection isométrique. Ce quadrillage est formé de droites verticales et obliques qui se croisent à 30°. Ainsi, les arêtes principales de l'objet (longueur, hauteur et profondeur) forment des angles de 120° entre elles.

Papier isométrique (à gauche) et angles formés par les arêtes principales (à droite)

Source                                                    Source

L'avantage de ce type de projection est que toutes les mesures des arêtes parallèles aux axes isométriques (les axes correspondant aux trois dimensions d'un objet) correspondent à l'échelle aux longueurs réelles. On peut donc se fier aux dimensions d'une projection isométrique pour connaître les dimensions réelles d'un objet. Cependant, la mesure des angles de l'objet n'est pas respectée et il arrive, dans certains cas, que certains formes soient déformées (par exemple les cercles deviennent ovales). 

Voici des exemples de projections isométriques.
SourceSourceSource

La projection isométrique, tout comme la projection à vues multiples, fait partie de la grande catégorie des projections orthogonales étant donné que tous les rayons visuels partant de l'objet sont perpendiculaires par rapport à la feuille de dessin.

Les vidéos
Les exercices
Les références