Science et technologie s1465

La transformation génétique et les OGM

Une transformation génétique est la modification de l'ADN d'une espèce par le retrait, la modification ou l'introduction de certains gènes.

De nos jours, il est possible de modifier certaines caractéristiques d'une espèce en apportant un changement à son information génétique. Pour ce faire, on peut ajouter un ou plusieurs gènes provenant de l'ADN d'une autre espèce, ou encore en retirer ou en modifier certains déjà présents. On nomme ces modifications des transformations génétiques. Ces transformations produisent des êtres vivants qui possèdent des caractéristiques non présentes naturellement.

Une nouvelle espèce de poisson d'aquarium a été créée par l'introduction d'un gène de méduse chez un simple poisson afin de lui fournir une couleur fluorescente.

Le Glowfish est une espèce de poisson dans laquelle un gène de méduse a été introduit

Source

La transgénèse

Afin d'introduire dans un organisme un gène qui lui est étranger, les scientifiques utilisent le procédé de transgénèse. Les techniques diffèrent selon les organismes, mais les étapes à suivre sont similiaires :

  1. identification d'un besoin ou d'un désir d'amélioration chez un être vivant;
  2. identification d'une caractéristique pouvant répondre au besoin ou au désir exprimé dans un organisme donneur;
  3. localisation du gène responsable de cette caractéristique dans l'ADN du donneur qu'on nomme gène d'intérêt;
  4. extraction du gène d'intérêt de l'organisme donneur;
  5. introduction du gène d'intérêt dans les cellules de l'organisme à modifier;
  6. sélection des organismes pour lesquels la modification génétique a fonctionné.

Résumé des étapes de base de la transgénèse

Source

La complexité de la transgénèse dépend principalement du type d'organisme à modifier. Ce procédé s'effectue plus aisément chez les bactéries que chez les organismes supérieurs, qu'ils soient animaux ou végétaux.

Les organismes génétiquement modifiés (OGM)

Un OGM (organisme génétiquement modifié) est un être vivant dont l'ADN a été modifié par l'introduction d'un ou de plusieurs gènes afin de lui attribuer des caractéristiques qu'il ne posséderait pas naturellement.

Les êtres vivants issus d'une transformation génétique sont qualifiés d'organismes génétiquement modifiés (OGM) ou encore d'organismes transgéniques. Théoriquement, tous les êtres vivants peuvent être modifiés génétiquement. Toutefois, il est plus simple de modifier les organismes unicellulaires que les êtres pluricellulaires. Lorsque les caractéristiques sont bien introduites dans l'ADN d'un individu par transformation génétique, celles-ci seront transmises aux descendants qui seront aussi qualifiés d'OGM.

Les applications des OGM

On modifie généralement un organisme afin de lui procurer des caractéristiques nouvelles pouvant être profitables à l'être humain. Par exemple, il peut être avantageux d'augmenter la tolérance aux basses températures de certaines espèces végétales pour limiter les pertes agricoles. Les OGM ont diverses applications dans plusieurs domaines :

Agronomie

-Plantes résistantes aux stress (sécheresse, gel, chaleur)
-Plantes résistantes aux insectes, aux parasites et aux virus
-Plantes tolérantes aux herbicides

Source

Alimentation

-Retardement du mûrissement d'un aliment
-Augmentation des qualités nutritionnelles d'un aliment (meilleure qualité ou plus grande quantité de nutriments)
-Réduction du pouvoir allergène de certains aliments
-Production d'animaux à croissance accélérée
-Production de lait sans lactose

Source

Médecine

-Utilisation des animaux à des fins de recherche
-Production de médicaments

Source

Industrie

-Production à grande échelle de matériaux issus du règne animal
-Production de matières plastiques biodégradables
-Production de biocarburants

Source

De nombreux OGM ont été développés en laboratoire à diverses fins. Cependant, peu de ces organismes sont approuvés pour la commercialisation; ils servent davantage à des fins de recherche. Chez les végétaux, une grande partie du maïs, du soja et du canola cultivés au Canada sont des OGM. Ces plantes sont principalement destinées à l'alimentation animale. La production d'animaux transgéniques à des fins de consommation, quant à elle, est pour le moment interdite au Canada.

On ne connaît pas encore toutes les répercussions à long terme des OGM sur l'environnement et sur la santé puisqu'il s'agit d'une technologie récente. Il faudra attendre encore plusieurs années pour être en mesure d'évaluer avec justesse les bienfaits et les méfaits des OGM. D'ici là, de plus en plus d'organisations réclament un étiquetage obligatoire des aliments contenant des OGM afin que les gens puissent faire un choix éclairé.

Les vidéos
Les exercices
Les références