Science et technologie s1573

Les seins et les glandes mammaires (notions avancées)

Les notions abordées dans cette fiche dépassent celles qui sont vues au secondaire. Il s'agit ici d'un complément pour ceux qui sont curieux d'en savoir plus.

Les seins ne font pas partie du système reproducteur de la femme !

L'anatomie du système reproducteur de la femme

Les seins sont des structures présentes chez les mammifères femelles afin de produire du lait pour les nourrissons. Cependant, bien que chez la plupart des espèces, tout comme chez l’humain, les femelles soient les seules à produire du lait, il n’en demeure pas moins que les mâles possèdent aussi des glandes mammaires et des mamelons. Les glandes mammaires entrent en activité de lactation une fois que la reproduction a déjà été accomplie.

Les glandes mammaires sont des glandes exocrines (glandes qui sécrètent une substance à l’extérieur de la cellule) apparentées aux glandes sudoripares (qui produisent la sueur) et font partie de la peau. Elles sont situées à l’intérieur des seins. Ces derniers sont situés sur le devant du thorax, recouvrant ainsi les muscles pectoraux. L’aréole mammaire est une structure de la peau qui est plus ou moins légèrement pigmentée et située relativement au centre de chacun des seins. L’aréole est couverte de petites bosses qui sont en fait des glandes sébacées produisant du sébum qui prévient l’apparition de gerçures lors de la lactation. Au centre de l’aréole mammaire se trouve une protubérance nommée mamelon. Ce dernier a la capacité d’entrer en érection, grâce à de petits muscles, lors d’une stimulation tactile, sexuelle ou lorsqu’il est exposé au froid.

Le lait est produit dans de petites structures du sein nommées alvéoles, lesquelles sont reliées aux conduits lactifères qui acheminent le lait jusqu’aux pores de l’extrémité du mamelon.


Source

Le cancer du sein atteint une grande quantité de femmes, mais lorsqu’il est traité à temps, il possède tout de même un bon taux de guérison. On connaît certains facteurs de risque associés au cancer du sein :
1- Apparition des menstruations à un jeune âge.
2- Ménopause tardive.
3- Absence de grossesse ou première grossesse à un âge avancé.
4- Antécédent personnel de cancer du sein.
5- Antécédents familiaux (surtout sœur et mère).

Cependant, il semble que 70% des cancers du sein ne soient pas associés à des facteurs connus. Le cancer de sein se manifeste par une modification de la texture de la peau (plissement, masse, …) ou par un écoulement du mamelon.

Il existe différents moyens de détecter ces cancers, dont les principaux sont l’examen et l’autoexamen des seins et la mammographie. Pour ce qui est du traitement, les principaux sont la radiothérapie, la chimiothérapie et l’excision chirurgicale (souvent complémentée par la radiothérapie ou la chimiothérapie). Récemment, certains médicaments ont fait leur apparition afin d’arrêter la progression de la tumeur.

 

Il est à noter que chez tous les mammifères, l’humain est le seul où les seins de la femelle sont présents en dehors de la période de lactation (production de lait). Chez toutes les autres espèces, ces protubérances mammaires se résorbent en d’autres temps. Il est possible que ce caractère ait pour fonction de montrer à l’homme l’état de fertilité de la femme. Cependant, cette exception est encore mal comprise.

Autre fait intéressant, bien que l’homme ait des glandes mammaires, il ne participe pas à la lactation de l’enfant, mais il n’en est pas de même pour tous les mammifères. En effet, chez les chauves-souris à tout le moins, le mâle participe à la lactation et peut offrir jusqu’à 12% des besoins en lait des nourrissons.

Les vidéos
Les exercices
Les références