Français t1099

Trucs pour se préparer à l'examen du ministère (français, 5e secondaire)

​​​​​​​​​​​​​​​​​Le secret pour réussir son examen du ministère est la préparation. Si tu es bien préparé, tu te sentiras en confiance, ce qui est primordial. En consultant cette fiche, tu comprendras comment tu peux te sentir fin prêt à attaquer une épreuve aussi importante.

​​Comment se déroule cette épreuve?

​​Dans cette épreuve, tu devras écrire une lettre ouverte d'environ 500 mots ​destinée aux visiteurs de la section Pouvoir des mots du site Web du Ministère. ​

1. Une semaine avant l'examen, tu recevras ​​le dossier préparatoire qui contient: ​la présentation de l'épreuve et le sujet, la politique éditoriale (des précisions portant sur la langue standard, ​les informations fiables, les propos trop personnels, etc.)​, une activité préparatoire, un dossier de lecture (5 à ​8 ​textes), des pistes de discussion​​, la grille d'évaluation et la feuille de notes. 

2. Durant la semaine de préparation, tu feras une activité préparatoire, la lecture des textes et une discussion de groupe. Ton enseignant accordera deux périodes (pas plus, pas moins) à la préparation à l'examen. Toutefois, tu pourras continuer le travail à la maison.

3. Par la suite, tu construiras ta feuille de notes.
​​​​
4. ​Le jour de l'examen, tu auras 3 heures 15 minutes pour réaliser la tâche (15 minutes supplémentaires peuvent être accordées).​​ Tu prendras connaissance de la question et ​tu devras défendre une thèse​ de façon efficace. 

5. Tu auras droit au matériel suivant: feuille de notes, ​dictionnaire, grammaire et recueil de conjugaison. 
​​
6. Après la correction de ton texte, ton résultat ​​sera combiné à 50% avec ta note-école modérée pour la compétence Écrire des textes variés

7. Tu recevras ton résultat par la poste. Si tu échoues ton examen, il y aura des reprises durant la saison estivale. ​

Ce que tu peux concrètement faire avant le jour de l'examen

1. Fais plusieurs lectures du recueil de textes (la maîtrise du sujet ne pourra qu'être meilleure et il te sera plus facile de l'aborder peu importe l'angle choisi la journée de la rédaction). Sache que le cahier de préparation ne sert qu'à te donner des connaissances sur le sujet. Tu dois être en mesure d'émettre des hypothèses à partir de tes lectures, de faire des liens entre tes lectures et ce que tu sais, de faire des liens entre les textes et l'actualité, etc. 

2. Prépare ta feuille de notes avec un grand sérieux en t'assurant qu'elle soit exempte de fautes. Une feuille de notes structurée et bien complétée sera un excellent appui lors de l'étape de rédaction. Tu peux faire un brouillon avant de rédiger la version finale. D'ailleurs, i​l existe plusieurs façons de construire une feuille de notes

3. Cible tes lacunes en grammaire et fais une petite révision à ce propos avant l'examen. Par exemple, revois la règle des participes passés ou la règle du tout.​​

4. Assure-toi d'avoir en main les bons outils de référence et de comprendre comment les utiliser. Cela favorisera une grande efficacité le jour de l'examen lors de l'étape de correction.

5. Lis de bons textes argumentatifs afin d'être à l'aise avec la structure et les particularités de ce type de texte. Être en contact avec de bons modèles t'aidera à te sentir en confiance avec la tâche.​​​​

À consulter : Modèles de lettres ouvertes (site officiel du ministère)

Ce que tu peux concrètement faire le jour de l'examen pour bien vivre l'évaluation

1. Sois reposé, prends un bon déjeuner.

2.
Une fois l'épreuve commencée, lis très attentivement la consigne. ​

3.
Assure-toi de bien comprendre la question posée à l'intérieur de la tâche afin de bien y répondre. N'oublie pas que c'est à partir de cette question que tout le travail devra s'orchestrer. Il serait bien déplorable de passer à côté de l'objectif principal. Il est donc important de bien décortiquer la question. Il y a souvent deux à trois éléments dans la tâche d'écriture et le correcteur s'attend à lire des informations sur chacun d'entre eux. 

4. Gère ton temps avant de commencer la rédaction en t'assurant de te garder suffisamment de temps pour la mise au propre.

5. Élabore un plan très bref qui comporte les grandes idées (non développées) du texte (minimalement la thèse et les arguments).

6. Si tu n'arrives pas à trouver un bon sujet amené pour amorcer le travail, garde-le pour plus tard. La thèse étant en lien étroit avec la question, elle sera plus facile à formuler et le reste devrait s'enchaîner naturellement. Toutefois, tu devras y revenir, car le sujet amené est très important. 

​Quelques conseils portant sur la feuille de notes

1. ​Il est fortement conseillé de ne pas trop écrire de citations sur la feuille de notes.

2. Évite les organisateurs textuels et les marqueurs de relation, leur présence, laissant croire à l'élaboration d'un plan, pourrait entraîner la confiscation de la feuille de notes. 

3. Tu as le droit de te noter des règles de grammaire. 

4. À moins qu'il s'agisse de citations, tu ne dois pas écrire de phrases complètes. Si tu souhaites ajouter tes réactions par rapport aux textes lus et des informations puisées à même ceux-ci ou dans d'autres sources, privilégie le style télégraphique (en d'autres mots, formule tes idées avec des mots-clés).

5. En ce qui concerne les citations, tu peux écrire des phrases complètes en n'oubliant pas de les mettre entre guillemets. De plus, tu ne dois pas noter de citation indirecte reformulée par toi-même. 

6. Tu peux aller chercher des informations ailleurs que dans le recueil de textes: des faits, des statistiques, des proverbes, des témoignages, etc. N'oublie pas d'indiquer tes sources.​

7. Si deux feuilles sont trop similaires, tu pourrais être pénalisé. Il est donc important de faire ta prise de notes individuellement. En aucun temps également tu ne pourrais diffuser au grand public le contenu de ta feuille.

8. Tu ne pourras pas ajouter d'informations sur ta feuille de notes au moment de l'épreuve. 

9. Tu n'es pas contraint d'utiliser les informations du cahier préparatoire. Tu peux simplement utiliser tes connaissances et aller chercher de l'information ailleurs. Donc, un élève pourrait réussir cette épreuve sans feuille de notes. 

10. Si une partie de ta feuille de notes n'est pas conforme, l'enseignant-surveillant ne peut pas raturer cette partie, la feuille sera alors saisie. 

​Quelques informations supplémentaires

1. Les citations les plus efficaces sont celles qui sont courtes et que tu expliques. N'oublie pas que les citations ne sont pas obligatoires et qu'il ne faut pas trop en mettre dans ton texte. De plus, sache qu'elles​ peuvent se retrouver partout dans ta lettre. ​​

2. Il n'est pas suggéré de nommer le destinataire de la façon suivante: chères personnes qui consultent la section Pouvoir des mots du ministère de l'Éducation. Il est préférable de privilégier les termes les internautes ou les lecteurs

3. Il ne faut plus suivre les protocoles de la lettre (formules de salutation, vedette, objet, etc.)

4. La structure de la lettre ouverte est très éclatée. Il y a plusieurs façons de construire ton texte. Toutefois, il doit comporter:

- un sujet amené et un sujet posé (dans l'introduction)
- une thèse
- au moins un paragraphe de développement (le texte complet doit donc comporter trois paragraphes au minimum)
- une ouverture ou une fermeture, ou les deux (dans la conclusion).

5. Il est possible d'avoir une thèse opposée. Toutefois, ​il faut l'annoncer dans ton introduction et il est très risqué que tu te contredises. 

Les pièges à éviter pour remettre le meilleur texte qui soit
Les conseils à suivre pour assurer la qualité de la langue
Les c​ritères de correction
Le texte argumentatif (fiches de contenu comportant des explications approfondies)

Les vidéos
Les exercices
Les références