Français f1085

Le sonnet

​​​Le sonnet est l'une des formes poétiques et classiques les plus strictes de la poésie.


Le sonnet doit respecter plusieurs règles strictes :
 
1. Il doit être composé de 14 vers.

2. Il doit contenir deux quatrains (strophe de quatre vers) suivis de deux tercets (strophe de trois vers), entièrement formés d'alexandrins (vers de douze syllabes).

3. La disposition des rimes composant la finale de chacun des vers doit épouser la structure suivante : ABBA ABBA CCD EDE.

4. Les rimes masculines et les rimes féminines doivent alterner et ne devraient pas se répéter.

5. Toutes les rimes doivent absolument être riches.

6. Aucun mot ne doit apparaître plus d'une fois (sauf les pronoms, les prépositions, les conjonctions et les interjections); la richesse du vocabulaire est primordiale.

7. Les vers sont habilement composés afin de conférer un rythme intéressant au texte. L'usage judicieux des hémistiches et des césures est de mise.​

8. Chaque strophe doit être cohérente et constituer une unité de sens complète; une idée ne peut être complétée dans la strophe suivante, c'est-à-dire que les quatrains et les tercets doivent représenter deux blocs distincts, non seulement dans la forme, mais aussi dans le contenu.

9. Le dernier vers doit être constitué d'une chute (vers final) qui clôt le poème de manière à marquer fortement le lecteur.

10. Il faut que le sonnet soit cohérent et ait une signification.

​ 


 Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal, (A)
Fatigués de porter leurs misères hautaines, (B)
De Palos, de Moguer, routiers et capitaines (B)
Partaient, ivres d'un rêve héroïque et brutal. (A)

Ils allaient conquérir le fabuleux métal (A)
Que Cipango mûrit dans ses mines lointaines, (B)
Et les vents alizés inclinaient leurs antennes (B)
Aux bords mystérieux du monde occidental. (A)

Chaque soir, espérant des lendemains épiques, (C)
L'azur phosphorescent de la mer des Tropiques (C)
Enchantait leur sommeil d'un mirage doré; (D)

Ou, penchés à l'avant des blanches caravelles, (E)
Ils regardaient monter en un ciel ignoré (D)
Du fond de l'Océan des étoiles nouvelles. (E)
- J-M de Heredia

​ 

La forme du sonnet est apparue en France au 16e siècle pendant la Renaissance. Cette forme serait probablement d’origine italienne. C’est l’une des formes les plus strictes de la poésie. Les règles classiques sont nombreuses et sévères.

Le sonnet a été très populaire au 16e siècle et c’est à cette époque que toutes ses règles se sont développées. Plusieurs auteurs l’ont redécouvert au 19e siècle. Certains, comme de Heredia, respectaient toutes les règles alors que plusieurs prenaient de plus en plus de liberté par rapport à celles-ci. Bien que des auteurs de plusieurs pays aient écrit des sonnets, les règles variaient d’un endroit à l’autre. C’est pourquoi les sonnets de Shakespeare ne sont pas composés de la même manière que ceux des auteurs français.

 

Le texte poétique

Les vidéos
Les exercices
Les références