Français f1372

La personnification

La personnification consiste à présenter ou à évoquer une réalité non humaine en lui conférant des traits humains.

La personnification consiste à donner à un objet, à un animal ou à une idée des caractéristiques humaines. Cette figure comporte un comparé inanimé et un comparant animé illustré par un nom, un adjectif, un verbe, etc. 

Il se peut qu'il y ait une majuscule initiale à l'objet personnifié, surtout s'il s'agit d'un élément abstrait. 

La personnification crée des images originales, irrationnelles et surnaturelles.


1. Le mistral était en colère, et les éclats de sa grande voix m'ont tenu éveillé jusqu’au matin.
- Alphonse Daudet

2. Une grenouille vit un boeuf [...]
Elle qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend et s'enfle, et se travaille,
Pour égaler l'animal en grosseur, [...]
- Jean de La Fontaine

3. Les flocons assoupis flottaient à hauteur d'homme, indolents, pas vraiment décidés à tomber.
- Eric-Emmanuel Schmitt

4. De temps à autre, un arbre giflait [...] la grande glace froide.
- Boris Vian

5. Jusqu'à ce que tout à coup
L'accordéon expire
- Jacques Brel

6. Était-ce la rivière qui parlait plus haut?
- Gabrielle Roy

  • Dans le premier exemple, le mistral (un vent) est personnifié avec un sentiment humain (la colère) et un trait humain (la voix).
  • Dans le deuxième exemple, la grenouille est décrite comme étant envieuse, adjectif qualificatif réservé aux êtres humains.​

La personnification fait partie de la famille des figures d'analogie.


Il existe d'autres figures d'analogie :

Il existe d'autres figures de style.

Les vidéos
 
Les exercices
Les références