Français f1647

Le point de vue narratif

​​​​​​​Le point de vue narratif correspond à la vision du narrateur par rapport à sa perception de l'histoire.

La place qu'occupe le narrateur dans le récit lui fournit un angle d'observation précis, qu'on appelle également la focalisation, à partir duquel il raconte l'histoire. Le narrateur peut choisir de rapporter certains éléments d'informations à ses lecteurs et d'en omettre d'autres. Son point de vue porte sur le passé, le présent ou l'avenir de l'histoire. Alors, dans un récit, il est judicieux de se poser la question : quel est le personnage dont le point de vue oriente la narration?
 

On peut distinguer 3 formes de point de vue :

1. Point de vue omniscient
2. Point de vue interne
3. Point de vue externe​ 
 

1. Point de vue omniscient

Aussi appelée point de vue zéro, cette vision confère au narrateur l'aptitude à tout savoir de la réalité qu'il décrit. Un peu comme Dieu, il connaît les pensées, les sentiments, les opinions de tous les personnages ainsi que les relations qui les lient. De plus, le narrateur peut se déplacer dans l'espace et dans le temps. Ce dernier en sait donc plus que le personnage.

​​​​Antoine et Guillaume, deux amis de longue date, étaient parés pour une journée de planche à neige à la montagne. Réputés pour leur côté téméraire, les deux adolescents dévalaient toujours les pentes à grande vitesse. Sans avertir, Antoine s'aventura hors de la piste et heurta un arbre violemment. Guillaume avait vu la scène et était très inquiet pour son copain. Antoine restait là, immobile, alors que son ami était figé par la peur. Les secouristes étaient déjà en train d'intervenir pour un autre cas de blessure sur l'autre versant de la montagne, ce qui n'allait pas les aider à s'en sortir.

  • ​Dans cet exemple, le point de vue omniscient permet de connaître les sentiments des personnages (inquiet, figé par la peur, etc.), une de leurs caractéristiques psychologiques (côté téméraire), le lien qui les unit (amis de longue date), l'occupation des secouristes qui se trouvent ailleurs, etc. Bref, le narrateur en sait plus que les deux personnages. 

2. Point de vue interne

Le narrateur perçoit l'action et les éléments de l'histoire à travers les yeux d'un personnage de l'histoire. Ce qu'il connaît de l'histoire se limite donc à ce que le personnage voit, entend ou ressent. Il peut faire référence au passé et au présent. Le narrateur en sait autant que le personnage.

​​​​​​Je sentais le vent fouetter mon visage tellement Guillaume et moi descendions à vive allure. Mes lunettes étaient partiellement givrées, mais cela ne m'empêchait pas de prendre le sentier hors piste qui s'offrait à moi. Guillaume, trop peureux cette fois, décida de ne pas me suivre et resta dans la piste. Comme je le regardais s'éloigner, je me retournai et je vis un gigantesque arbre dressé devant moi. J'eus à peine le temps d'essayer de l'éviter, mais il était trop tard. Ma planche toucha l'arbre d'abord, ce qui me propulsa tête première contre celui-ci. Je vis embrouillé un court instant avant de perdre connaissance.

  • Dans cet exemple, le point de vue interne permet d'avoir accès aux sentiments et aux perceptions du personnage. 

3. Point de vue externe

Le narrateur ayant un point de vue externe voit les événements se dérouler sous ses yeux, sans connaître les pensées et les sentiments des personnages. Il n'est pas impliqué directement dans l'histoire et est donc témoin de l'action, racontant l'histoire de façon plutôt neutre. On peut, en quelque sorte, comparer ce point de vue narratif à une caméra qui filme une scène. Le narrateur en sait moins que les personnages impliqués dans le récit​.

​Dans l'exemple suivant, le point de vue externe ne permet pas d'avoir accès à l'intériorité des deux personnages: 

​Guillaume regardait la scène se dérouler sous ses yeux. Antoine avait pris un sentier hors piste qui semblait assez dangereux. Il s'enfonça dans le boisé, mais Guillaume vit très bien ce qui se passa par la suite. Antoine fonça directement dans un arbre et se cogna violemment la tête. De loin, son casque semblait brisé. Le jeune planchiste ne donnait plus aucun signe de vie. De toute évidence, le choc avait été terrible.   ​

​Il ​arrive que plusieurs points de vue narratifs se retrouvent à l'intérieur d'un même récit. Chaque point de vue a ses particularités et l'auteur en dispose selon les besoins de l'histoire.  
Par exemple, un récit peut commencer avec un point de vue externe (présentation des éléments), puis le narrateur pourrait poursuivre avec un point de vue interne ou omniscient. 
  
Les types de narrateurs
La narration
Le texte narratif

Les vidéos
Les exercices
Les références