Français f1679

Les modes d'organisation du développement du texte explicatif

​​​​​​​​​​​Le développement du texte explicatif peut présenter une explication selon trois modes d'organisation

1. Le mode « énumération de causes »
2. Le mode « comparaison »​​
3. Le mode « cause/conséquence »

Selon la question à laquelle on doit répondre, on privilégiera un mode d'organisation par rapport à un autre. Afin de faciliter la rédaction de ce type de texte, il existe un vocabulaire exprimant la cause, la conséquence et la comparaison.


​Le mode « énumération de causes » 

​Dans ce mode, les causes qui répondent à la question Pourquoi? sont présentées les unes à ​la suite des autres en autant de paragraphes. Elles sont donc indépendantes les unes des autres. Pour reconnaître ce mode, on peut vérifier s'il est possible d'inverser les causes ou si on peut en omettre une sans que les autres causes soient affectées sur le plan du sens des idées.
Voici un exemple du mode « énumération de causes » qui s'organise autour de la question suivante : Pourquoi a-t-on le vertige?
Les raisons qui expliquent ce malaise au-dessus du vide sont multiples. D'abord, le vertige est un phénomène qui se produit parce qu'il est lié à l'équilibre. En effet, les organes responsables de l'équilibre se situent au niveau des oreilles et sont sollicités constamment. 

Par ailleurs, le vertige est causé par des avertissements du cerveau qui crée cette peur du vide. Cette crainte est relative à l'instinct de survie afin d'éviter une chute. L'interprétation du cerveau peut provoquer cette sensation de malaise en hauteur.

Enfin, les gens peuvent avoir le vertige puisqu'ils ont vécu un traumatisme relié aux hauteurs par le passé. En effet, si une personne a déjà été témoin d'une chute de quelqu'un en hauteur ou a tout simplement été traumatisée de quelconque façon, il est certain que celle-ci aura tendance à avoir le vertige. 

  • ​​Dans l'exemple précédent, on peut remarquer que chaque cause est indépendante (cause 1 : phénomène lié à l'équilibre, cause 2 : avertissements du cerveau liés à la peur, cause 3 : traumatisme antérieur). De plus, si on enlève une des causes de l'exemple, les autres ont tout de même un sens et les idées n'en sont pas affectées. 

Le mode « comparaison » 

Dans ce mode, les causes qui répondent à la question Pourquoi? sont présentées en comparant des éléments de réponses de façon implicite ou explicite​. Ainsi, on fait ressortir les ressemblances et les différences entre deux ou plusieurs éléments pour faire comprendre un phénomène. 
Voici un exemple du mode « comparaison » qui s'organise autour de la question suivante : Pourquoi fait-il plus chaud dans le Sud qu'au Nord?
​La Terre est ronde et légèrement inclinée, ce qui fait que les rayons du soleil ne frappent pas de la même manière l'ensemble du globe. Plus les rayons sont perpendiculaires, plus l'énergie qu'ils dégagent est concentrée et qu'il fait chaud. Au Nord, considérant l'axe de rotation de la Terre et son inclinaison, le soleil est plus distant à certains moments. Par conséquent, les saisons sont donc différentes d'un hémisphère à l'autre. Comparativement au Nord, le Sud présente des différences notables en lien avec le climat. Il est certain que cet hémisphère subit aussi les conséquences de l'éloignement du soleil, mais les courants d'air et les courants marins influencent beaucoup la température en général et fait en sorte que celle-ci est généralement plus élevée.  

  • ​​​L'exemple précédent ​​montre une comparaison du climat entre le Nord et le Sud. En ce sens, on fait ressortir des ressemblances et des différences d'un hémisphère à l'autre. Pour ce faire, on peut utiliser des termes comparatifs (comparativement) afin de bien illustrer cette comparaison du phénomène. 

Le mode « cause/conséquence »

​Dans ce mode, ​les causes qui répondent à la question Pourquoi? sont présentées et directement associées à une ou à plusieurs conséquences. Les causes et les conséquences sont dépendantes les unes des autres. Ce mode s'identifie par le fait que les causes ne peuvent pas être inversées ou enlevées sans que le sens du texte soit changé.​ 
Voici un exemple du mode « cause/conséquence » qui s'articule autour de la question suivante : Pourquoi​​ la Terre se réchauffe-t-elle?
​Il y a plusieurs raisons qui expliquent le phénomène du réchauffement climatique. D'abord, les activités humaines ont de graves conséquences sur la planète. Elles occasionnent des émissions de diverses substances dans l'atmosphère, ce qui a un effet non négligeable sur la quantité d'énergie solaire reçue. Par ailleurs, le dioxyde de carbone émis par les humains provoque des problèmes environnementaux considérables et souvent irréversibles. Ces gaz à effet de serre ont un impact sur le niveau de protection de la couche d'ozone. De plus, la déforestation est une cause directe du réchauffement planétaire. Celle-ci a pour effet de fragiliser l'écosystème.    

  • ​L'exemple précédent illustre bien le lien entre les causes et les conséquences du phénomène du réchauffement climatique. On remarque qu'il est impossible d'enlever une cause et une conséquence puisqu'elles sont dépendantes l'une de l'autre et cela affecterait le sens du texte (par exemple, les activités humaines (cause) occasionnent des émissions de diverses substances dans l'atmosphère (conséquence)).  ​

Ce mode peut aussi prendre la forme ​« problème/solution », c'est-à-dire qu'il explique un ou plusieurs problèmes auxquels on associe une ou plusieurs solutions pour y remédier. ​

Vocabulaire exprimant la cause, la conséquence et la comparaison

Classe de mots

​Cause

​Conséquence

Comparaison

​Conjonctionparce que, comme, car, puisque, vu que, du fait que, attendu que, étant donné que, etc.
de sorte que, donc, au point que, de façon que, de sorte que, si bien que, à tel point que, ainsi, alors, c'est pourquoi, d'où, etc.
comme, ainsi que, autant que, de même que, plutôt que, à mesure que, moins que, plus que, etc.
​Adjectif tel, pareil, différent, similaire, opposé, semblable, comparable, etc.
​Verbeprovenir de, résulter de, découler de, être à l'origine de, et tous les verbes qui introduisent la conséquence lorsqu'ils sont utilisés à la forme passive.
causer, entraîner, provoquer, engendrer, influencer, générer, amener, occasionner, arriver, résulter, suivre, s'ensuivre, découler, venir, dériver, etc.
ressembler, paraître, sembler, comparer, faire penser à, etc.
​Nomcause, motif, origine, mobile, raison, source, facteur, etc.
résultat, effet, conséquence, répercussion, réaction, séquelle, retombée, etc.
comparaison
différence
ressemblance
​Adverbeeffectivementconséquemmentcomparativement à, contrairement à
​Prépositionà cause de, grâce à, étant donné, en raison de, compte tenu de, en effet, etc.
au point de, jusqu'à, en conséquence, par conséquent, etc.
en comparaison, à côté de, par rapport à, à titre de comparaison, à la manière de, etc.


​Le texte explicatif​
La structure cause-conséquence

Les vidéos
Les exercices
Les références