Français f1682

Trucs pour répondre à des questions selon les quatre dimensions de la lecture


Les quatre dimensions de la lecture sont des critères qui évaluent différentes capacités du lecteur en lien avec la compétence lire et apprécier des textes variés 

1. La compréhension
2. L'interprétation
3. La réaction
4. L'appréciation (porter un jugement critique) 

​​La compréhension

La compréhension repose sur les éléments suivants :f1682i1.jpg

- l'élève qui comprend un texte utilise ses ressources afin de se faire une bonne représentation du texte et de lui donner du sens;

- il est en mesure de relire et de reformuler le contenu de sa lecture dans ses propres mots; 

- il est capable d'identifier les informations importantes;

- il peut repérer les informations explicites et implicites​ dans le texte.

​Voici des exemples de questions ou de tâches de compréhension pour tous les types de textes :

- Quel est le sujet ou le thème?
- Quel est le type de texte?
- Quel est le sens d'une phrase ou d'un mot selon le contexte?
- Quel est l'antécédent d'un pronom de reprise?
- Pourquoi a-t-on choisi ce marqueur de relation dans la phrase?
- Quel est le champ lexical de ce paragraphe?
- Rédiger le résumé du texte. 
- Remplir un organisateur graphique ou un schéma. 
- Comparer des textes en faisant ressortir des ressemblances et des différences. 
- Donner le sens de certaines séquences textuelles
- etc. 
 ​

Voici des exemples de questions et de tâches de compréhension selon les types de textes :

​Texte descriptif​-​ À partir du champ lexical, quel est le sujet, le thème ou la problématique du texte?
- Comment le titre, les intertitres, les images et les encadrés donnent des indices sur ce qui sera présenté?
- Repère l'introduction et la conclusion
- Quels sont les aspects du texte?
Texte explicatif​- Quelle est la question du texte?
- Repère les procédés explicatifs.
- Quel est le mode d'organisation de l'explication?
- Quelles sont les causes et les conséquences?
​Texte justificatif ou critique​- Sur quels critères repose la critique de l'auteur?
- Quel est le point de vue de l'auteur?
Texte argumentatif​- Quel est le lien entre l'auteur et le sujet du texte?
- Quels sont les arguments?
- Quels sont les procédés argumentatifs?
- Quelle est la thèse?​
Texte narratif
​- Quelles sont les caractéristiques des personnages?
- Identifie les éléments de l'univers narratif.
- Fais le schéma narratif.


Pour bien répondre à une question de compréhension à développement, il faut généralement :
- formuler la réponse dans ses propres mots (ne pas copier de passages du texte);
- mentionner plusieurs éléments différents et pertinents;
- avoir une réponse élaborée.

L'interprétation

L'interprétation consiste à :

- présenter des significations qui ne sont pas écrites dans le texte, mais qui sont logiques;

- se servir de son expérience de lecteur et de ses connaissances générales. 

 Une interprétation adéquate doit être appuyée par des éléments du texte. Les justifications doivent être élaborées et doivent présenter des éléments explicites et implicites du texte. Plusieurs interprétations peuvent être appropriées, sauf si elles peuvent être contredites par le texte

Voici des exemples de questions et de tâches d'interprétation selon les types de textes :

​Texte descriptif
​- Quelles déductions peux-tu faire à partir du titre et des intertitres?
- Qui est le destinataire implicite de ce texte?
- Quelle est l'intention de l'auteur?
- Ajoute des intertitres s'il en manque dans des sections.
Texte explicatif
​- Quels indices te fournissent le titre et les intertitres?
- À chacune des conséquences évoquées, propose des pistes de solutions.
​Texte justificatif ou critique
- Quelles sont les raisons qui expliquent l'appréciation de l'auteur?
- Évaluer deux critiques. Est-ce qu'il y en a une plus convaincante que l'autre?
​Texte argumentatif
​- Pourquoi l'auteur a-t-il choisi ce sujet?
- Ajoute des intertitres s'il en manque dans des sections.
​Texte narratif
​- Quel est l'élément déclencheur implicite?
- Quel est le thème principal et quels sont les thèmes secondaires?
- Comment est la vision de l'auteur sur ce qui l'entoure?
- Que pourrait-il arriver à ce personnage après cette aventure?
- Pourquoi le personnage a fait cela?
- Que deviendront les personnages dans cinq ans?
- Quelle est l'atmosphère du récit?
- Quelle est l'évolution psychologique du personnage?
- D'après les comportements du personnage, quelles
sont ses valeurs?
- Rédige une histoire avec un personnage de l'histoire que tu as lue.
- Comment penses-tu que le personnage se sent lors d'un tel événement? Explique.
- Compose un extrait qui présente ce qu'aurait pu se dire ces deux personnages lors de cet événement.


Voici un exemple de réponse à une question d'interprétation :

Pourquoi penses-tu que le personnage a agi ainsi?

Je pense qu'il a rebroussé chemin, car il avait peur. Dans le texte, on dit qu'il avait les mains moites et qu'il respirait rapidement. De plus, si on s'attarde aux descriptions du décor (terrain vague, vents forts, bruits étranges), on comprend que tout est là pour créer la peur chez le personnage.

La réaction

La réaction repose sur les éléments suivants :

- l'élève est capable de faire des liens entre ce qui est écrit et ses expériences personnelles;

- il justifie ses émotions en s'appuyant sur des extraits, sur des exemples ou sur des arguments;

- il peut prendre position à partir des valeurs et des idées véhiculées dans le texte en les comparant à ses comportements, à ses valeurs, à ses habitudes, etc.

Réagir au texte consiste à remarquer les effets que le texte provoque sur soi, à les expliquer et à les justifier. Il y a donc plusieurs réponses possibles, mais l'important, c'est la qualité de la réaction. 

Voici des exemples de questions et de tâches évaluant la réaction :

- Es-tu du même avis que l'auteur à ce sujet?
- Aurais-tu agi comme le personnage l'a fait?
- Quel personnage te ressemble le plus?
- À la suite de cette lecture, as-tu changé ta vision de cette problématique?
- Est-ce que ce texte t'incite à modifier tes habitudes, à t'investir dans cette cause?
- Qu'as-tu trouvé de surprenant dans ce texte?
- Quelles émotions as-tu ressenties en lisant ce texte?
- etc.


Voici la stratégie pour répondre à une question de réaction :

1. Je prends position
- oui ou non, accord ou désaccord, nommer l'élément sélectionné, etc.

2. J'explique ma position en faisant des liens avec mes traits de caractère, avec mes valeurs, avec mes goûts, avec mes intérêts, avec mes expériences, etc.
- selon moi, à mon avis, je crois que, j'ai découvert que, etc.

3. Je justifie ma réaction à l'aide d'un extrait ou d'un exemple du texte ou en m'appuyant sur des éléments du texte.
un exemple, une image, une citation, des mots de vocabulaire, une reformulation du texte, etc.

Voici un exemple de réponse à une question de réaction portant sur un texte littéraire 

Aurais-tu agi comme Félix l'a fait lorsqu'il a découvert le piège?

1. Oui, j'aurais fait comme Félix.
2. Selon moi, j'ai assez de courage pour affronter la situation et je suis curieuse de nature. Je veux toujours tout savoir.
3. Par exemple, je n'aurais pas été capable de partir et j'aurais fait comme Félix, j'aurais mené une enquête pour découvrir le coupable.

Voici un exemple de réponse à une question de réaction portant sur un texte courant : 

Quelles émotions as-tu ressenties en lisant ce texte?

1. J'étais triste de constater la situation des enfants-soldats.
2. J'ai découvert qu'ils vivaient dans des conditions vraiment pénibles et je trouve cela horrible pour eux.
3. Dans le texte, on dit que certains enfants se font droguer et qu'ils ne sont pas conscients de leurs gestes et je ne trouve pas cela normal de vivre de telles situations à un si jeune âge.

L'appréciation ou le jugement critique

L'appréciation ou le jugement critique demande à l'élève de :f1682i2.png

- juger de la qualité du texte à partir d'un ou de plusieurs critères;

- donner une réponse personnelle qui nécessite une bonne compréhension du texte;

- partager son avis sur la qualité, l'intérêt, la nouveauté ou la pertinence des textes en se justifiant.

Voici des exemples de questions et de tâches évaluant le jugement :

- Comment les procédés d'écriture ont-ils permis de rendre le personnage gentil ou méchant, attachant ou méprisable?
- Parmi les textes du recueil, lequel est le plus crédible?
- À qui suggérerais-tu de lire ce texte?
- Parmi les textes du recueil, lequel est le plus intéressant?
- Compare un roman et un film.
- Recommanderais-tu la lecture de ce texte?
- Compare les deux oeuvres de cet auteur.
- Les personnages de l'histoire sont-ils vraisemblables?
- etc.


Voici une stratégie pour répondre à une question d'appréciation ou de jugement critique :

1. Je prends position. On ne peut pas avoir une réponse ambivalente, donc on ne peut pas répondre par oui et non. On doit faire un seul choix et maintenir sa position.

2. J'explique ma position à partir de certains critères et en faisant des liens entre des éléments du texte et moi-même. Généralement, il faut présenter au moins un critère de fond (le propos, le contenu) et de forme (la façon dont le propos est formulé).

3. Je donne un exemple en lien avec le texte pour illustrer mes propos.


Voici des critères que tu peux exploiter dans ta réponse concernant les textes littéraires :
Critères de fond
​Critères de forme
- le sujet ou les thèmes exploités
- les personnages
- l'univers narratif
- l'ambiance
- l'intrigue
- la complexité et l'originalité du récit
- etc. ​
​- les descriptions
- le vocabulaire
- le niveau de langue
- les chapitres
- le type de narrateur
- le changement de point de vue du narrateur
- l'ordre des événements (retours en arrière, projections dans le futur, etc.)


Voici un exemple d'une réponse juste et complète à une question de jugement critique portant sur un texte littéraire :
Conseillerais-tu à des jeunes de ton âge de lire cette oeuvre?

Non, je ne recommanderais pas ce livre à des jeunes de mon âge.
Critère de fond : le récit est trop complexe et on se perd dans l'histoire. En effet, les nombreuses péripéties peuvent étourdir le lecteur. Par exemple, dans le passage qui se déroule dans la maison, l'auteur présente trois aventures qui s'entrecroisent et on ne sait plus quel personnage fait quoi.
Critère de forme : certains mots sont trop recherchés pour un jeune public et cela rend la compréhension plus difficile.
Par exemple, les mots comme acerbe, altruiste et arbitraire m'ont empêché de bien comprendre.


Voici des critères que tu peux exploiter dans ta réponse concernant les textes courants :
Critères de fond
Critères de forme
​- le contexte social et le contexte culturel
- les thèmes
- le sujet
- les aspects abordés
- le point de vue : objectif ou subjectif, favorable ou défavorable
- les valeurs transmises
- les sources utilisées
- la qualité de l'information
- la quantité d'informations
- les enjeux soulevés par le texte
- etc.
​- la pertinence du titre
- l'utilisation de repères culturels
- la présence de supports visuels : tableau, image, graphique, schéma, etc.
- la présence de notes de bas page
- l'utilisation du discours direct et indirect
- la division en paragraphes
- les organisateurs textuels
- la reprise de l'information
- la présence d'intertitres
- le maintien du point de vue
- la présence d'un champ lexical précis, riche, accessible, etc.
- le niveau de langue utilisé
- la présence de marques esthétiques : police, taille, caractère, gras, couleur, etc.
- les figures de style
- le vocabulaire connoté
- les types et les formes de phrases
- les procédés de personnalisation des propos
- les moyens de prise de compte du destinataire 
- etc.

Voici un exemple d'une réponse juste et complète à une question de jugement critique portant sur un texte courant :
Quel texte du recueil suggéreriez-vous à un jeune qui se questionne sur son choix de carrière?

Je suggérerais le texte L'avenir entre ses mains
Critère de fond : ce texte fournit vraiment une grande quantité d'informations pour un jeune qui se questionne sur ses choix de carrière. Il a ainsi une bonne vision des différentes possibilités.
Par exemple, on présente les réalités du secteur des arts, de la construction, de l'enseignement, du transport, etc.
Critère de forme : la présence de discours directs facilite la compréhension.
Par exemple, le témoignage d'un employé des services publics nous permet de mieux comprendre les tâches qu'il doit accomplir dans le cadre de son travail.

Les vidéos
Les exercices
Les références