Histoire h1429

Organisation et chute de l'Empire romain

À son apogée, l'Empire romain est immense et comprend environ 50 millions de personnes. Les habitants parlent différentes langues, pratiquent différentes religions et ont des modes de vie distincts. Plusieurs cultures se côtoient donc dans l'Empire romain. Par exemple: Les Gaulois, les Bretons et les Germains habitent le nord de l'Empire, les Grecs sont situés à l'est de la péninsule italienne et les Égyptiens sont situés au nord de l'Afrique.

h1429-1.gif
Carte représentant les provinces de l'Empire romain au 2e siècle
Source

L'organisation de l'Empire

Le gouverneur

Les Romains ont dû développer des moyens efficaces pour assurer un contrôle de tout le territoire conquis. Pour bien gérer l'immense empire, les Romains ont divisé le territoire en provinces. Au 2e siècle, il y a 40 provinces, toutes administrées par un gouverneur. Ce dernier doit percevoir les impôts, faire appliquer la loi et organiser la défense des frontières.

Les routes

Les Romains, par nécessité, ont développé un réseau routier d'environ 60 000 kilomètres. Il permettait une meilleure communication entre les provinces et la capitale et une meilleure défense des frontières.

h1429-2.gifh1429-2.jpg
Réseau routier et maritime dans l'Empire romain
Source
​Ancienne route romaine située en Syrie
Source

La communication

Il était difficile, à l'époque, d'organiser un système de communication efficace pour un si large territoire. Après tout, il y a plusieurs milliers de kilomètres entre les provinces et la capitale, Rome. Il est donc difficile pour le gouverneur de faire parvenir ses rapports et les impôts jusqu'à la capitale. Les Romains comprennent rapidement que les routes doivent être de très bonne qualité pour être capable de les utiliser souvent et sur de longues périodes de temps. Ils ont donc entrepris de construire un réseau routier très complexe qui relie les quatre coins de l'Empire à la capitale. L'expression tous les chemins mènent à Rome fait référence au réseau routier romain.

Cliquer ci-dessous pour découvrir la voie Appienne

​La première route construite par les Romains se nomme la voie Appienne.  Elle est construite en 312 av. J.-C. et relie la ville de Rome au sud de la péninsule italienne. Des sections de cette route sont toujours utilisées aujourd'hui.

h1429-3.jpg
​La voie Appienne
Source

La défense

L'armée romaine est essentielle au contrôle des différentes provinces. Une légion romaine, composée de 6000 soldats, doit pouvoir se déplacer rapidement pour défendre les frontières (appelées limes par les Romains) de l'Empire ou pour écraser une rébellion. Les routes augmentent donc l'efficacité de l'armée romaine, ce qui améliore la sécurité à l'intérieur de l'Empire.

h1429-5.jpg
Des légionnaires romains en déplacement (reconstitution)
Source

La chute de l'Empire

L'Empire romain d'Occident disparaît en 476; cet événement marque la fin de l'Antiquité et le début du Moyen Âge. Avec les années, des problèmes politiques et économiques vont affaiblir l'Empire, ce qui va permettre à certains peuples qui vivent à l'extérieur des frontières (limes) d'envahir le territoire romain.

La division de l'Empire

L'Empire romain est immense et il devient très difficile de protéger toutes les frontières. En 395Théodose 1er, divise l'Empire entre ses deux fils. À partir de ce moment, il existe deux empires romains; l'Empire romain d'Orient et l'Empire romain d'Occident. L'Empire romain d'Occident se trouve affaibli par cette division puisqu'il connaît des difficultés économiques et militaires importantes.

h1429-6.gif
Carte des empires romains après la division de 395
Source

Les invasions barbares

Au 4e siècle, il est de plus en plus difficile pour l'Empire romain d'Occident de trouver des volontaires qui souhaitent s'enrôler dans la légion romaine. Pour régler ce problème, plusieurs mercenaires sont engagés pour combler le manque de soldats. Le problème est que ces mercenaires, qui sont souvent des étrangers, ne sont pas très motivés à l'idée de donner leur vie pour l'Empire.

h1429-7.gif
Carte des grandes invasions barbares
Source

Lorsque les Huns, qui proviennent d'Asie, arrivent en Europe de l'Est et mettent de la pression sur les peuples germains qui habitent à l'extérieur de l'Empire, ceux-ci traversent les frontières à la recherche de sécurité. La légion romaine, qui est composée de plusieurs mercenaires, est incapable de les arrêter. La ville de Rome se fait piller en 410 et l'Empire s'effondre définitivement en 476.

h1429-8.jpgh1429-9.jpg
Représentation de l'invasion de la Gaule par les Huns
Source
Représentation du saccage de Rome par les Wisigoths en 410
Source
Les vidéos
Les exercices
Les références