Science et technologie s1341

Le bassin versant

Un bassin versant est une portion de territoire qui recueille toutes les précipitations et les entraîne vers un même endroit.

Les hydrologistes, afin de faciliter la gestion et la conservation des ressources hydrologiques, ont divisé le territoire en plusieurs sections: les bassins versants. Ces derniers représentent des territoires entourant différents réseaux hydrographiques.

La limite d'un bassin versant est définie par des frontières naturelles. L'eau, sous l'action de la gravité, s'y écoule du point le plus haut vers le point le plus bas (de l'amont vers l'aval). On situe donc la frontière entre deux bassins versants sur une ligne qui suit la crête des montagnes et des collines environnantes. Ces frontières sont nommées ligne de partage des eaux (ou ligne de crête). Lorsqu'il y aura des précipitations, elles tomberont d'un côté ou de l'autre de cette ligne de partage des eaux: elles s'écouleront alors dans des bassins versants différents.


Représentation des crêtes de montagne qui déterminent la frontière naturelle d'un bassin versant (la ligne rouge représente la ligne de partage des eaux).
Source

Plusieurs éléments peuvent influencer la façon dont l'eau circule à l'intérieur d'un bassin versant.

  • La topographie: Plus la pente d'un terrain est accentuée et plus l'eau s'écoule rapidement.
  • La géologie: L'eau circule plus rapidement sur un terrain poreux ou rocheux que sur un terrain argileux qui possède une forte rétention d'eau.
  • Le climat: L'eau circule plus rapidement dans un environnement soumis à des périodes de précipitations qu'en période de sécheresse.
  • La végétation: L'eau qui ruisselle sur le sol est ralentie par la présence d'une végétation importante.
  • Les aménagements agricoles, industriels et urbains: Les barrages ou les autres constructions empêchent la libre circulation de l'eau.

Les bassins versants regroupent autant la circulation des eaux de surface que celle des eaux souterraines. Selon l'échelle à laquelle on les étudie, on distingue différents niveaux de bassins versants. En effet, un bassin versant peut englober plusieurs sous-bassins, imbriqués les uns dans les autres. Ainsi, on distingue les niveaux suivants:

  • À l'échelle planétaire, les bassins versants océaniques recueillent l'eau de tous les fleuves qui se jettent dans un même océan.
  • À l'échelle continentale, les bassins versants fluviaux correspondent aux réseaux hydrographiques des fleuves.
  • À l'échelle régionale, les bassins versants fluviaux se décomposent, à leur tour, en plusieurs bassins versants secondaires. Ces derniers sont de plus petites tailles qui correspondent aux différents affluents situés en amont.
  • À l'échelle locale, les bassins versants secondaires sont divisés en bassins versants locaux, qui correspondent à chaque affluent d'une rivière.

En Amérique du Nord, on retrouve cinq principaux bassins versants océaniques. Ils sont représentés dans l'image ci-dessous. Il s'agit du bassin versant de l'océan Pacifique (en fuchsia), du bassin versant du Golfe du Mexique (en bleu marin), du bassin versant de l'océan Atlantique (en bleu), du bassin versant de la Baie d'Hudson et du bassin versant de l'océan Arctique (regroupés dans la section turquoise).

Quant au bassin représenté par la couleur grisâtre, il s'agit d'un bassin versant nommé "Grand Bassin" qui regroupe quelques cours d'eau présents dans une région désertique des États-Unis.

 


Bassins versants en Amérique du Nord
Source

Impacts de l'activité humaine sur les cours d'eau d'un bassin versant

Certaines activités humaines peuvent avoir des impacts importants sur les bassins versants. Par exemple, par la pratique de coupes à blanc (ou par une déforestation excessive d'un territoire), les eaux de surface s'écoulent plus rapidement. Cet écoulement accéléré peut augmenter l'érosion du sol et, par le fait même, entraîner des inondations ou des glissements de terrain.

De plus, la pollution de l'hydrosphère, par le rejet de produits toxiques dans les eaux ou par les résidus produits par les industries et les mines entraînés par lessivage, peut contaminer la source d'eau à proximité de l'industrie en question. Toutefois, selon le principe du bassin versant, cette eau s'écoulera dans d'autres bassins versants, ce qui contaminera plusieurs étendues d'eau. Les impacts sur les populations avoisinant ces cours d'eau peuvent donc être très néfastes.

s1341i1.JPG

Source

Dans l'image ci-dessus, une contamination des eaux a eu lieu au point X. Il est donc possible de déterminer quels endroits subiront les impacts de cette contamination en observant la carte de l'écoulement des eaux.

  • Le point A ne sera pas contaminé, car il est situé en amont du point X. Or, puisque l'eau circule d'amont en aval, il est impossible que l'eau remonte le courant pour contaminer ce point.
  • Le point B ne sera pas contaminé, car la rivière contaminée n'est pas un affluent de ce point. En d'autres mots, l'eau contaminée au point X ne se déverse pas dans la rivière où est situé le point B.
  • Les points C et D seront contaminés, car ces deux points sont situés en aval du point X. Les eaux de ce point se déverseront donc dans chacun des points pour contaminer l'eau et le sol.
Les vidéos
Les exercices
Les références