Science et technologie s1358

Les fronts météorologiques

​​Un front météorologique est une surface qui sépare deux masses qui ont des propriétés physiques (température, pression et humidité) différentes.

En effet, les masses d’air ne se mélangent pas. Lorsque deux masses d’air se rencontrent, celle qui possède l’air le plus froid (plus dense, plus lourd) se glisse sous l’autre masse d’air, qui possède l’air plus chaud (plus léger), forçant ainsi l’air chaud à s’élever.

Plus les écarts de température sont grands entre les masses d'air, plus l'activité des fronts sera importante. Des nuages de tous types et des précipitations sont associés aux fronts.

Le front chaud

Un front chaud se produit lorsqu’une masse d’air chaud avance sur une masse d’air plus frais.

Au fur et à mesure que l’air chaud s’élève, il se refroidit et la vapeur d’eau qu’il contient se condense. La pente de la zone frontale d’un front chaud est une pente douce. L’air chaud s’élève donc de façon régulière.

s1358i1.jpg
source

  • Il y aura des précipitations: il y aura de la pluie en été, alors qu'une succession de neige, pluie verglaçante et de grésil pourrait se produire en hiver. La visibilité à l’avant d’un front chaud sera considérablement réduite.
  • La température augmentera au passage d’un front chaud.
  • La pression atmosphérique baisse continuellement à l’approche de front chaud.

Puisque la pente de la zone frontale d’un front chaud est faible, le front chaud couvrira donc une plus grande région que le front froid. Un front chaud ne circule pas très vite, c’est pourquoi les précipitations se produiront sur une plus longue période de temps.

C’est une ligne rouge avec des demi-cercles qui représente un front chaud sur les cartes météorologiques. Les demi-cercles pointent dans le sens du déplacement du front.

s1358i3.jpg
source

Le front froid

Le front froid se produit lorsqu’une masse d’air froid avance sur une masse d’air chaud. L’air chaud s’élève alors rapidement, il se refroidit et la vapeur d’eau qu’il contient se condense. La pente de la zone frontale d’un front froid est raide. L’air chaud (représenté par la flèche verte) est donc soulevé de façon rapide et violente.

s1358i2.jpg 

source

  • L’air d’un front froid est très instable. Il y aura des orages et des averses. La visibilité est réduite lors du passage des précipitations, mais elle s’améliore très rapidement une fois que le front est passé.
  • La température diminuera au passage d’un front froid.
  • Il y aura une hausse soudaine de la pression atmosphérique à l’approche d'un front froid.
  • Les vents soufflent brusquement.

Puisque la pente de la zone frontale d’un front froid est raide, le front froid couvrira donc une plus petite région que le front chaud. Un front froid circule plus rapidement qu’un front chaud, c’est pourquoi des précipitations d’une moins longue durée se produisent.

C’est une ligne bleue avec des triangles qui représente un front froid sur les cartes météorologiques. Les triangles pointent dans le sens du déplacement du front.

s1358i4.JPG 

source

Front stationnaire

Un front stationnaire est représenté par la limite entre deux fronts, l'un froid, l'autre chaud, qui reste au même endroit sans avancer.

Un front stationnaire a les mêmes caractéristiques qu’un front chaud mais en plus "calme".

Le symbole sur les cartes météorologiques pour un front stationnaire est le suivant.
s1358i5.jpg

source

Un front occlus se développe lorsqu’un front froid accélère de sorte qu'il rattrape le front chaud. Lorsque le front froid atteint le front chaud, l'air chaud devient de plus en plus coincé entre les deux fronts en altitude.

Les vidéos
Les exercices
Les références