Science et technologie s1360

Les cyclones et les anticyclones

​Dans l'atmosphère, les masses d'air sont en mouvements constants. Généralement, la plupart des mouvements se font à l'horizontal, de façon parallèle à la surface de la Terre, ce qui provoque l'apparition des fronts. Toutefois, certains mouvements se produisent perpendiculairement à la surface terrestre, c'est-à-dire à la verticale. Les masses d'air forment alors des anticyclones ou des cyclones, qui sont des systèmes météorologiques déterminant le temps qu'il fait dans une région pendant une période donnée. L'étude de la formation et du comportement de ces systèmes a permis l'élaboration de modèles de prévision météorologique basés principalement sur les changements de pression atmosphérique.

Les anticyclones

Un anticyclone est une zone de circulation atmosphérique qui se déploie autour d’un centre de haute pression.

Lorsque l’air se refroidit, les molécules se rapprochent les unes des autres. Il y a alors plus de molécules d’air dans un même volume. La masse volumique de l’air froid augmente, ce qui fait en sorte que l’air devient plus lourd. Cet air comprime les particules qui se trouvent sous elle. Un anticyclone est alors créé.

L’effet de Coriolis fait en sorte qu’autour d’un anticyclone, l’air tourne dans le sens horaire dans l’hémisphère nord (tel qu'illustré dans l'image ci-dessous) et tourne dans le sens antihoraire dans l’hémisphère sud.

 

source

Les anticyclones apportent généralement du beau temps et des ciels dégagés. De plus, ces zones de haute pression permettent de dissiper les nuages et d'empêcher le développement de précipitations. Comme les anticyclones se déplacent souvent très lentement, le beau temps peut durer plusieurs jours.

Les dépressions

Une dépression, ou cyclone, est une zone de circulation atmosphérique qui se déploie autour d’un centre de basse pression.

Lorsqu’une masse d’air se réchauffe, sa masse volumique diminue. La masse d’air moins dense s’élève en altitude laissant un vide sous elle. C'est à cet endroit que se formera la zone de basse pression.

L’effet de Coriolis fait en sorte qu’autour d’une dépression, l’air tourne dans le sens antihoraire dans l’hémisphère nord et tourne dans le sens horaire dans l’hémisphère sud.

 

source

Les dépressions apportent généralement du mauvais temps et des ciels couverts, en plus de différents phénomènes météorologiques comme les averses, les orages, les ouragans ou les tempêtes.  Puisque les dépressions diminuent la température de l'air, l'eau présente dans l'air se condense, ce qui entraîne la formation des nuages.

Comparaison entre les deux systèmes

​Dépression ​Anticylone
​Masse d'air qui se déplace
​Masse d'air chaud qui s'élève en altitude
​Masse d'air froid qui se rapproche du sol
​Sens de rotation
​Antihoraire dans l'hémisphère Nord
​Horaire dans l'hémisphère Nord
​Conditions atmosphériques
Conditions instables: précipitations et vents, risque de tempête
Pas (ou peu) de nuages: ciel dégagé et air plutôt sec

Les cyclones, les ouragans et les typhons

Lorsque les vents des dépressions deviennent plus forts, les phénomènes météorologiques associés à la dépression peuvent être amplifiés. D'une simple dépression, les vents peuvent augmenter pour former une dépression tropicale, une tempête tropicale, ou un ouragan.

Un ouragan est la forme la plus imposante que peut prendre un cyclone. Selon la région dans laquelle ils se produisent, les ouragans sont nommés différemment.

  • Lorsqu'ils se forment dans l'océan Atlantique ou dans l'océan Pacifique Nord-Est, ce sont des ouragans;
  • Lorsqu'ils se forment dans l'océan Indien, ce sont des cyclones tropicaux;
  • Lorsqu'ils se forment dans l'océan Pacifique Ouest, ce sont des typhons.

s1360i1.JPG

source

Pour qu'un ouragan se produise, trois conditions doivent être réunies:

  • Des conditions atmosphériques propices à la formation d'un orage.
  • Une température de l'eau de l'océan d'au moins 26 ºC à une profondeur de 60 m, qui constitue la source d'énergie de l'ouragan.
  • La présence d'une forte dépression tropicale.

Lorsque ces trois conditions sont réunies, la vitesse des vents dictera le phénomène météorologique qui se produira.

Les cyclones et les tornades

Une tornade est un tourbillon de vent extrêmement violent qui entre en contact avec le sol.

Un cyclone se forme dans les océans, alors qu'une tornade se forme à la base d'un nuage d'orage. De plus, la tornade peut se former sur le sol, souvent dans de zones inhabitées.

s1360i2.jpg  

source

Les vidéos
Les exercices
Les références