Autres t1019

Une routine de travail, c'est bien; si elle est stable, c'est encore mieux

Une routine? Pourquoi? Tout simplement pour que votre jeune prenne l’habitude de faire ce qui est bon pour lui. Un enfant, comme tout adulte d’ailleurs, fonctionne par habitudes. En rentrant de votre travail, vous faites probablement tous les soirs plus ou moins les mêmes choses en fonction de vos responsabilités, c'est ce qui vous permet d'être efficace et de rentabiliser votre temps. Il doit en être de même pour votre enfant.

Le plus simple, c'est de l’aider à créer une routine et de définir ce qu’il doit ou peut faire en rentrant de l’école. Établir avec lui cet ordre des choses à réaliser est d’autant plus important s’il doit rester seul quelques heures avant votre retour du travail.

Pour mettre en place la bonne routine de travail, il est important de se poser les bonnes questions en préalable. Quel serait le meilleur temps pour s’asseoir et faire les devoirs? Dès le retour de l’école? Après le souper? Durant la soirée?

Que vous soyez présent à la maison ou non, il importe d’établir un horaire régulier, en choisissant le moment qui convient le mieux à votre enfant comme à vous-même. Il est également conseillé d’aménager un petit coin consacré exclusivement aux devoirs; ce lieu fixe devra être bien éclairé et permettre une bonne accessibilité à tout le matériel dont votre jeune aura besoin pour travailler efficacement.

N'oubliez pas: constance, discipline et persévérance sont les meilleures garanties à l'atteinte du succès!

D'excellentes raisons pour instaurer une routine de travail stable

C’est la répétition intentionnelle des actions qui nous sont favorables qui nous aide à devenir meilleurs.

En instaurant un horaire quotidien pour les travaux scolaires et l'étude, on...

1. envoie le message clair à notre jeune que l'école est une priorité et qu'on doit y consacrer du temps tous les jours (environ une heure par soir);

2. crée une routine ou une habitude de travail que le jeune adoptera pour le reste de sa vie scolaire;

3. économise notre énergie de parent en raison du fait qu'il élimine les interminables discussions avec notre jeune;

4. peut ajuster plus facilement son propre horaire avec celui de son enfant et ainsi être disponible lors de cette période consacrée aux tâches scolaires;

5. développe l'autonomie du jeune, car celui-ci peut étudier et faire seul ses travaux beaucoup plus facilement et naturellement dans un cadre bien défini.

Exemple d'une soirée typique après une journée d'école

Bien évidemment, ce qui importe véritablement dans l'instauration d'une routine de fin de journée, c'est de l’adapter en fonction de votre situation familiale. Il suffit principalement de toujours avoir en tête que les activités scolaires sont d'une importance prioritaire. En partant de cette prémisse, bien des avenues sont possibles!


1.
Le retour de l'école impose une période de transition (environ 30 minutes) à l'intérieur de laquelle prendre une bonne collation et faire quelque chose de relaxant est conseillé.

2. Le jeune s'installe dans son espace de travail (de préférence toujours le même endroit) pour amorcer la période des travaux ou d'étude. S'il dit ne pas avoir de devoirs, trouvez-lui une occupation plus intellectuelle comme de la lecture (pendant environ 30 minutes), sa routine ainsi inchangée deviendra une habitude toute naturelle. Vous éviterez aussi bien des discussions chaque soir pour défendre l'importance de respecter la période consacrée aux devoirs. Elle sera fixe: devoirs ou pas à l'horaire.

Pour que le jeune ne tarde pas avant de se mettre à la tâche, dites-lui qu'il ne pourra pas faire autre chose tant et aussi longtemps que toutes ses priorités scolaires ne seront pas finalisées. Ainsi, il ne trouvera aucun avantage à étirer la période de la pause.


3.
Délimitez une heure fixe pour le repas et tentez de la maintenir. Prendre un bon repas redonne une énergie importante au déploiement des efforts. Votre jeune pourra mieux compléter (si ce n'est pas déjà fait) ses travaux ou son étude après avoir pris cette pause revigorante.

4. Vérifiez la qualité des travaux, il ne faut pas encourager ou laisser passer un travail fait à moitié ou malproprement. Sinon, comment cette importante période de consolidation des savoirs peut-elle être vraiment bénéfique?

5. Délimitez également une plage horaire pour les temps libres à l'intérieur de laquelle votre enfant pourra faire ce qu'il veut au sein d'un ensemble de possibilités approuvées par vous. Faites-lui respecter une heure fixe pour aller dormir. Bien dormir est une saine habitude à développer pour se donner toutes les chances de réussir.

Il faut regarder la réalité en face, un enfant non encadré, qui aura le droit de passer toutes ses soirées sans limites d'heures à jouer ne montrera sans doute pas une grande motivation pour aller faire ses devoirs, tout seul, comme un grand.


Comment tirer le meilleur des devoirs pour mon enfant?
Les secrets d'une bonne organisation du travail

Les vidéos
Les exercices
Les références