Autres t1100

Apprendre à gérer son stress

Le stress est essentiel à la motivation, mais s'il devient envahissant, il peut avoir l'effet inverse; celui de paralyser.

Des signes révélateurs

Ton niveau de stress est normal s'il te permet d'exécuter avec efficacité une tâche. En effet, une certaine dose de stress peut nous propulser, nous pousser à donner notre maximum. À l'opposé de ce bon stress se trouve le mauvais stress; celui qui nous fige sur place et qui est à l'origine de nombreux désagréments:

  • Maladies de peau
  • Fatigue chronique
  • Migraine
  • Nausée
  • Anxiété
  • Bégaiement
  • Agressivité
  • Dépression
  • Sautes d'humeur
  • Maux de ventre
  • Irritabilité
  • Problèmes de sommeil
  • Perfectionnisme excessif
  • Difficulté d'entreprendre
  • Petites maladies à répétition

Vivre avec un stress envahissant

Bonne nouvelle, il est possible d'amoindrir les effets du stress. En effet, on peut réussir à dresser ses angoisses, ses peurs quotidiennes en développant de saines habitudes de vie et en communiquant.

1. Parle à une personne en qui tu as confiance de ces moments où le stress te semble insupportable. Il est important de ne pas garder ce poids à l'intérieur de toi. Les personnes qui t'entourent (surtout celles d'expérience) peuvent te transmettre d'excellents conseils. Partager ses angoisses permet également de dédramatiser la situation et même parfois d'en rire. Essaie-le, tu verras, tu te sentiras vite plus léger.

2. Fais de l'exercice (en supplément à tes cours d'éducation physique). Il est prouvé que faire de l'exercice aide à mieux gérer les émotions et à mieux accueillir les situations stressantes. Ventiler ton cerveau à tous les jours en bougeant t'aidera à te sentir mieux dans ta peau et en contrôle de tes pensées.

3. Est-ce que tu t'alimentes bien? Une bonne alimentation régularise les émotions. Prends un bon déjeuner avant de débuter ta journée. Assure-toi aussi d'avoir toujours une collation énergisante à portée de la main (barre tendre, noix, fruit, légume, etc.).

4. Assure-toi d'avoir de bonnes périodes de repos. De bonnes nuits de sommeil favorisent la stabilité des émotions. À ce propos, sache que trop de temps d'écran (ordinateur, Ipad, etc.) avant de dormir ne prédispose pas à bien dormir.

 

Ton stress est-il dû à un manque de préparation de ta part? Si c'est le cas, tu t'aideras en te préparant à l'avance aux différentes évaluations et aux travaux longs. D'ailleurs, il n'y a pas de recette miracle, aucun conseil ne peut fonctionner si tu n'as pas fait ce que tu dois faire à la base: étudier sérieusement.

 

Favoriser une meilleure gestion de l'anxiété lors d'un examen

Dans le fait d'être stressé ou non, ou de l'être plus ou moins, ce qui compte le plus, c'est la façon dont nous percevons la situation. Si nous avons l'impression que nos capacités sont insuffisantes, que notre bien-être est mis en danger, que nous n'allons pas pouvoir faire face à cette situation, alors le stress est au maximum. On ressent un sentiment de malaise, d'impuissance, d'angoisse. On doute de soi.

1. Ne sois pas à la dernière minute pour étudier un examen important, ainsi tu solliciteras davantage ta mémoire à long terme. Les informations emmagasinées dans la mémoire à long terme ont besoin d'un très grand choc pour tomber dans l'oubli.

2. Planifie tes périodes d'étude, et ce, dès qu'on te met au courant d'un examen à venir. Réviser souvent la matière à l'étude pour l'examen (en débutant plusieurs jours à l'avance) aidera à diminuer l'effet du stress sur les connaissances à mémoriser.

3. Avant un examen, visualise un souvenir heureux: le souvenir d'un moment où tu te sens heureux ou détendu contribuera à apaiser ton stress.

4. Si tu te sens démuni et que tu as besoin de repère pour te sentir en sécurité et en confiance, apporte un objet discret significatif pour toi (que personne d'autre n'a besoin de voir). Savoir que tu l'auras avec toi te donnera les forces nécessaires.

5. Avant l'examen, relaxe et fais de la projection positive (répète-toi que tu vas réussir l'examen parce que tu es prêt). Visualiser le moment de l'examen en écoutant de la musique relaxante, par exemple, peut aider à associer une évalutation à une idée plus positive.

6. Respire. Avant de t'attaquer au contenu de l'examen, prends trois grandes respirations; elles te calmeront et te disposeront à fournir le meilleur de ton potentiel.

 

Les vidéos
Les exercices
Les références