Français f1007

Les accents

Dans la langue française écrite, les accents sont des signes placés au-dessus des voyelles pour indiquer une modification dans leur prononciation. Ces accents peuvent être utiles, entre autres, pour distinguer des homophones.

 

Il y a trois types d’accents :

1. L’accent aigu (´)
2. L’accent grave (`)
3. L’accent circonflexe (^)

L'accent aigu

L’accent aigu est uniquement utilisé sur la voyelle e pour indiquer qu’elle doit être prononcée [e].

1. réfléchir, établir, etc.

L'accent grave

L’accent grave peut se placer sur les voyelles e, a et u.

  • Lorsqu’il est mis sur le e, il indique alors qu’on doit prononcer la voyelle [є].
  • Lorsqu’il est placé sur le a ou sur le u, il sert surtout à distinguer deux homophones, mais il peut aussi indiquer une petite différence dans la manière de prononcer la lettre.

1. la (déterminant ou pronom) et là (adverbe)  
- Le a de est prononcé de manière plus grave.

2. ou (conjonction) et où (adverbe ou pronom relatif)

L'accent criconflexe

L’accent circonflexe se place sur les voyelles a, e, i, o et u. Il peut jouer trois rôles.

  • Il peut indiquer que la prononciation doit être différente, c'est-à-dire plus grave que s’il n’y avait pas d’accent.

1. pâte et patte

  •  Il peut permettre de faire la distinction entre deux homophones.

1. cru (participe passé de croire) et crû (participe passé de croître)

  • Sur le e, il sert généralement à rappeler l’emplacement d’un s dans un mot issu de l'ancien français.

1. fête (anciennement feste – d’où proviennent festoyer et festin)

 

Selon l'orthographe rectifiée proposée par l’Académie française, les accents circonflexes sur les i et sur les u pourraient disparaître, sauf pour quelques exceptions.

Les vidéos
Les exercices
Les références