Français f1245

La fonction sujet

Selon le modèle de la phrase de base (sujet + prédicat ou groupe verbal (GV) + complément de phrase), le sujet est l’élément obligatoire de la phrase qui occupe généralement la première position dans sa construction et qui est en relation d'interdépendance avec le groupe verbal. La fonction sujet fait donc varier le verbe.

Les mots et les groupes de mots qui peuvent exercer la fonction sujet :


On appelle GNs tous les groupes nominaux dont la fonction est sujet. Toutefois, il est possible qu'un autre type de mot ou de groupe de mots exerce la fonction de sujet. C'est le cas du pronom, du groupe infinitif et de la subordonnée complétive. Dans ces cas, on ne pourra pas employer l'abréviation GNs, mais bien pronom sujet, GInfs (groupe infinitif sujet) et subordonnée complétive sujet.

Comment trouver le sujet dans une phrase ?

Il s'agit d'un sujet lorsqu'on peut effectuer l'une des manipulations suivantes :

1. On peut poser la question Qu'est-ce qui ? ou Qui est-ce qui ? devant le verbe.
2. On peut remplacer le sujet par un pronom, procédé appelé la pronominalisation.
3. On peut encadrer le sujet par c'est...qui ou ce sont...qui.

 

1. Le petit Louis joue dans la cour d’école.
2. Elles veulent se rappeler de ce moment toute leur vie.
3. Manger trois repas par jour est une habitude de vie saine.
4. Qu'il pleuve change le programme de la journée.


-
Vérifions si le premier truc, qui est de poser la question Qu'est-ce qui ? ou Qui est-ce qui ?, fonctionne bien en utilisant les quatre phrases données en exemple.
1. Qui est-ce qui joue dans la cour d'école ?
- le petit Louis (groupe nominal)
2. Qui est-ce qui veulent se rappeler de ce moment toute leur vie ?
- elles (pronom)
3. Qu'est-ce qui est une habitude saine de vie ?
- manger trois repas par jour (groupe infinitif)
4. Qu'est-ce qui change le programme de la journée ?
- qu'il pleuve (subordonnée complétive)

 
-
Vérifions si le deuxième truc, qui est de remplacer le sujet par un pronom, fonctionne bien en utilisant les quatre phrases données en exemple.

1. Il joue dans la cour d'école.
2. Elles veulent se rappeler de ce moment toute leur vie.
3. Cela est une habitude de vie saine.
4. Cela change le programme de la journée.


- Vérifions si le troisième truc, qui consiste à encadrer le sujet par c'est...qui ou ce sont...qui, fonctionne avec les exemples précédents.
1. C'est le petit Louis qui joue dans la cour d'école.
2. Ce sont elles qui veulent se rappeler de ce moment toute leur vie.
3. C'est manger trois repas par jour qui est une habitude de vie saine.
4. C'est (le fait) qu'il pleuve qui change le programme de la journée.

Le sujet de la phrase est non effaçable. S’il est effacé, la phrase n’a plus de sens et devient incorrecte. C'est pourquoi on dit que le sujet est un constituant obligatoire de la phrase de base.

     
Toutes les phrases ne correspondent pas au modèle de base. En ce sens, le sujet n'est pas toujours le premier élément de la phrase et il n'est pas toujours placé devant le verbe.

1. Devant le public se tenaient des artistes du cirque.
2. Où se trouvent ses parents?


Il existe d'autres fonctions syntaxiques:

Les vidéos
 
Les exercices
Les références