Français f1683

Comment travailler la fluidité en lecture?

​​​​
​​​​​Il est possible d'évaluer la compréhension en lecture d'un enfant en lui faisant lire à voix haute un texte. Cette façon de faire analyse la fluidité en lecture. Il faut donc remarquer la vitesse de lecture, l'intonation, le respect de la ponctuation et le décodage des mots. ​
Si l'enfant bute sur des mots, s'il lit trop lentement, s'il perd le fil de l'histoire, c'est qu'il a des difficultés à comprendre le texte. 
Il existe toutefois des méthodes pour aider le jeune :
​la lecture répétée
la lecture à l'unisson
la lecture assistée

​La lecture répétée

La lecture répétée est efficace pour les jeunes qui lisent de façon saccadée. On leur demande de relire le même texte quatre ou cinq fois par semaine. Le but de cette méthode est de leur montrer qu'ils s'améliorent et de leur donner confiance en eux. En effet, ils devraient augmenter leur rapidité de lecture et moins buter sur certains mots. 


Il faut trouver un court texte (environ 50 mots) qui est au niveau de l'enfant. Il ne doit donc pas être trop facile ou trop difficile. 

En première année, il est normal que le jeune lise lentement. Toutefois, en deuxième et en troisième années, on devrait observer une amélioration. En quatrième année, l'enfant doit être capable de lire des textes de plus d'une page. 

Il peut être intéressant de chronométrer l'enfant pour le motiver et lui faire remarquer ses progrès. Certains parents font même des tableaux pour compiler les résultats.​

​La lecture à l'unisson 

​La lecture à l'unisson consiste à lire un court texte en même temps que l'enfant. Cela l'oblige donc à lire plus rapidement et à entendre un modèle de lecture qui respecte les pauses, l'intonation et la prononciation des mots. Cela le motive, car il se sent accompagné. Il ne faut toutefois pas lire le texte à sa place. 

​La lecture assistée

Le parent qui fait de la lecture assistée laisse l'enfant lire seul. Lorsque celui-ci bute sur un mot, l'adulte attend quelques secondes. Si l'enfant bloque toujours, le parent vient l'aider en prononçant le mot en question. Ensuite, il est conseillé de faire relire la phrase une ou deux fois pour s'assurer que le mot est bien maîtrisé. Le parent est donc présent pour aider l'enfant lorsque c'est nécessaire. ​

​Il est possible de noter sur des cartons les mots sur lesquels l'enfant a buté. On peut ensuite jouer avec ceux-ci lorsque les devoirs sont terminés. On peut le faire épeler ou écrire les mots, ou le faire composer des phrases comportant ceux-ci. ​

​Il est important que ces stratégies n'alourdissent pas la période des devoirs pour ne pas démotiver le jeune. 

Si le temps vous manque, vous pouvez aussi utiliser un livre audio qui permet aux enfants d'entendre une lecture fluide et expressive lui servant de modèle.  ​

​Trucs et stratégies en lecture

Les vidéos
Les exercices
Les références