Science et technologie s1240

La cellule végétale

La cellule végétale est celle qui constitue toutes les organismes végétaux. Elle se distingue par plusieurs caractéristiques :

1. La présence d’une double membrane dont la couche extérieure rigide, la membrane cellulosique ou paroi cellulaire, est faite de cellulose.
2. Les cellules végétales sont reconnaissables par leur forme allongée et la présence d’une grande vacuole centrale permettant l’hydratation constante de la cellule par un phénomène d’osmose.
3. On trouve dans les cellules végétales des chloroplastes qui contiennent la chlorophylle, un pigment à l’origine de la couleur verte des végétaux et qui participe au processus de photosynthèse.

Les constituants de la cellule végétale

Cellule végétale Organites

1. Noyau
2. Cytoplasme
3. Membrane cytoplasmique

4. Vacuole

5. Réticulum endoplasmique lisse
6. Réticulum endoplasmique rugueux
7. Ribosome
8. Mitochondrie
9. Membrane cellulosique
10. Appareil de Golgi
11. Lysosome
13. Chloroplaste

 

Organites de la cellule végétale Description et rôle des organites
1. Noyau - Cet organite est situé au cœur de la majorité des cellules eucaryotes (animale ou végétale). Il est de forme ovale et baigne dans le cytoplasme.

- Le noyau communique avec l’intérieur de la cellule par une membrane poreuse qui permet des échanges avec le cytoplasme.

- Sa mission est de diriger et de contrôler toutes les activités qui se produisent dans la cellule.

- C’est dans le noyau que se trouvent l’ADN, donc les chromosomes qui sont porteurs des gènes. C’est lui qui dirige la division cellulaire à la base de la perpétuité des espèces.
2. Cytoplasme - Le cytoplasme est une substance gélatineuse dans laquelle baignent le noyau et les autres organites des cellules animales et des cellules végétales.
3. Membrane cytoplasmique - Cette membrane entoure et retient le cytoplasme des cellules végétales et des cellules animales. Elle est constituée de lipides (gras).

- La membrane cytoplasmique est poreuse et on la dit de perméabilité sélective (semi-perméable).

- C’est grâce à elle que des échanges entre la cellule et le milieu dans laquelle elle se trouve sont possibles. Elle sélectionne les substances qui pourront entrer dans la cellule ou en sortir.
4. Vacuole - Il s’agit de petits sacs servant à entreposer des substances dans le cytoplasme des cellules végétales et des cellules animales.

5. et 6.
Réticulum endoplasmique
lisse et rugueux

- À l’aide d’un microscope électronique, on reconnaît facilement ce réseau de fibres qui se trouve condensé dans le cytoplasme des cellules animales et des cellules végétales.

- On distingue deux types de réticulum : le réticulum endoplasmique lisse (REL) et le réticulum endoplasmique rugueux (RER).

- Le REL synthétise les lipides et métabolise les glucides. Il détoxique la cellule de l’effet des médicaments, des drogues et des poisons dans les cellules hépatiques (cellules du foie).

- Le RER est en lien avec l’enveloppe du noyau par les ribosomes. Il est responsable de la synthèse des membranes et de certaines protéines.
7. Ribosomes - On trouve ces petites boules libres dans le cytoplasme ou fixées sur le réticulum endoplasmique (ce qui donne l’aspect rugueux du RER) des cellules végétales et des cellules animales.

- Les ribosomes participent à la synthèse des protéines.
8. Mitochondrie - Observées au microscope électronique, les mitochondries ont une forme ovale.

- Ces organites ont un rôle très important à jouer pour tout organisme (végétal ou animal). C’est dans ces structures que se produisent les réactions de combustion. Bref, elles convertissent l’énergie qui provient du milieu pour la rendre utilisable par la cellule (comme une centrale électrique).
9. Membrane cellulosique ou paroi cellulaire - Cette membrane composée de cellulose est caractéristique des cellules végétales.

- Cette paroi tient lieu de squelette pour la cellule végétale. Elle l’empêche ainsi de trop se déformer.

- En plus de sa rigidité, cette membrane assure à la cellule végétale une élasticité permettant ainsi sa croissance et la division cellulaire.
10. Appareil de Golgi - On reconnaît l’appareil de Golgi dans une cellule (végétale ou animale) par un empilement de sacs membraneux baignant dans le cytoplasme.

- Ces sacs sont liés au phénomène d’endocytose. Ce système régule le nombre de vésicules qui seront utilisées pour renouveler la membrane cytoplasmique.
11. Lysosome - Ce petit sac membraneux rempli d’enzymes est créé par le réticulum endoplasmique rugueux.

- Cet organite baigne dans le cytoplasme des cellules végétales et des cellules animales et a pour fonction de recycler la matière organique qui provient du milieu ambiant par un processus appelé autophagie.
13. Chloroplastes - Les chloroplastes ont la forme de petites bulles vertes situées dans le cytoplasme des cellules végétales. Leur couleur verte est attribuable aux pigments qu’ils contiennent : la chlorophylle.

- Ces organites ont pour fonction d’absorber la lumière du Soleil et de l’utiliser dans le cadre du processus de photosynthèse.
Les vidéos
Les exercices
Les références